Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 01 décembre |
Saint Eloi
home iconActualités
line break icon

Syrie : Le pillage archéologique continue

Unknown /Fair Use

Arthur Herlin - Publié le 06/11/15

Un site archéologique classé a été attaqué à l'explosif dans une zone du nord de la Syrie occupée par des rebelles "modérés".

La Direction générale syrienne des Antiquités et des musées a annoncé hier la destruction de l’un des joyaux de son patrimoine. L’institution a diffusé une série de photos attestant de la destruction intentionnelle du site de Al-Bara. Situées dans les montagnes de Al-Zawyia, dans la province d’Idleb, ces ruines antiques, inscrites parmi les villages archéologiques dans le Nord de la Syrie, sont classées au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco et ont été incluses sur la liste du patrimoine mondial en péril dès 2013.

Selon l’organisation des Nations unies, la zone recouvre une quarantaine de villages de l’Antiquité tardive et de l’époque byzantine qui ont été abandonnés au cours des VIIIe et Xe siècles. « C’est également une illustration exceptionnelle du développement du christianisme en Orient, au sein de communautés villageoises. Regroupés au sein de huit parcs archéologiques, l’ensemble forme une série de paysages culturels reliques uniques et exceptionnels », précise le site Internet de l’organisation internationale basée à Paris.

Une zone occupée par les rebelles « modérés »

Les photos, publiées sur le site Internet de la Direction générale syrienne des Antiquités et des musées, montrent des cercueils de pierre réduits en morceaux ainsi que des pyramides détruites ou endommagées. Selon les premières analyses de ces images, ce saccage aurait été commis à l’aide d’explosifs mais aussi de bulldozers.

Les auteurs ne se sont pas contentés de détruire mais ont aussi pillé des pans entiers de bâtiments antiques pour les utiliser dans des constructions illégales que l’on voit s’ériger un peu partout dans le périmètre du site archéologique. Depuis le début du confit, la zone est occupée par des factions considérées jusqu’alors comme des « rebelles modérés » par les Occidentaux.

Tags:
archeologieSyrie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
messe avec masques
Agnès Pinard Legry
Les églises sont "des lieux de contamination"...
WEB2-JEAN CASTEX-AFP-000_8VX2FV.jpg
Xavier Patier
Messe à 30 personnes : le mépris, ça suffit !
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement