Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 18 octobre |
Saint Luc
Aleteia logo
home iconActualités
line break icon

L’appartement du cardinal Bertone a-t-il été payé avec l’argent de l’hôpital Bambino Gesù ?

© Public Domain

Lucandrea Massaro - La rédaction d'Aleteia - Publié le 06/11/15

La révélation de deux récents brûlots provoque la stupeur en Italie. La Fondation contrôlant l’hôpital a été remaniée par le cardinal Parolin.

Alors que le Pape prêche la pauvreté en partant du nom même qu’il s’est choisi, on ne peut pas toujours en dire autant pour le reste de la Curie, ce qui scandalise les fidèles mais aussi les non-croyants. Si le Souverain Pontife vit dans une maison du clergé de 50 m2 avec d’autres prêtres et qu’il invite à utiliser les nombreuses propriétés de l’Église pour l’accueil et la miséricorde des réfugiés et des pauvres, cet appel n’est pas toujours entendu. C’est ce qu’expliquent les livres de Fittipaldi et Nuzzi à peine parus.

Selon un document de la « commission référente », cité par Emiliano Fittipaldi dans « Avarizia » (Feltrinelli), il y a 26 institutions liées d’une façon ou d’une autre au Saint Siège. Un patrimoine d’un milliard d’euros. Mais selon ce document, ce chiffre devrait être quadruplé.

L’Administration du patrimoine du Siège Apostolique (Aspa) possède 5 000 appartements à Rome. Et ce n’est pas tout. « Des propriétés en Angleterre pour 25,6 millions ; en Suisse pour 27,7 ; des maisons, magasins, bâtiments et appartements en Italie et en France pour pas moins de 342 millions ». Ce patrimoine immobilier immense est avant tout à disposition des princes de l’Église. On connait le cas du cardinal Tarcisio Bertone, l’ex secrétaire d’État, salésien, qui vit dans un appartement de 500 m2 avec vue sur Saint Pierre, fruit de la fusion de deux appartements. Selon un document cité par Fittipaldi, la fondation Bambino Gesù, qui reçoit les donations faites à l’hôpital pédiatrique du même nom, a versé 200 000 euros pour la restructuration de l’appartement (Vatican Insider, 4 octobre).

Et hier justement, la Fondation Bambino Gesù a tourné la page. En effet, le nouveau Conseil de direction de la fondation sans but lucratif de l’Hôpital pédiatrique du Saint Siège s’est réuni hier matin pour la première fois à Rome. Il a été nommé directement par le cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin. De nouveaux conseillers, de nouveaux statuts et une nouvelle mission : transparence, solidarité et innovation. Voilà pour la gouvernance de la Fondation qui contrôle et trouve les ressources pour l’hôpital dont le cardinal Parolin avait déjà changé la direction en janvier. Autant dire que ce travail d’assainissement a commencé bien avant la publication des livres et qu’il est le résultat d’une politique voulue par le pape et ses collaborateurs les plus proches comme – en réalité – il ressort des livres publiés.

Ce qui étonne le commun des mortels, ce sont les découvertes de Gianluigi Nuzzi, car l’appartement du cardinal Bertone « n’est pas l’exception mais la règle », écrit-il. « Tous les cardinaux de la Curie reçoivent en effet une résidence de fonction (…) généralement située dans de splendides immeubles à deux pas de la Colonnade de Saint Pierre. »

La réplique du Cardinal, qui avait été au centre de la polémique à cause de cet appartement l’année dernière, ne se fait pas attendre. Dans une interview au Corriere della Sera il répond ainsi : « C’est injurieux, une autre parmi les nombreuses accusations injustes et mensongères que j’ai reçues ces dernières années. »

À propos de l’appartement il déclare : « Ce sont 296 m2, je n’y habite pas seul. Pour les travaux, j’ai utilisé 300 000 euros de mes économies. Les 200 000 versés par la Fondation Bambin Gesù ? C’est ce qu’ils disent, mais je n’ai rien autorisé ». Il annonce avoir demandé à son avocat « de mener des enquêtes pour vérifier ce qui s’est réellement passé. S’il devait ressortir que des fraudes ont été faites à mon détriment, c’est clair, je n’hésiterais pas à réagir. Je voudrais voir ce qui a été payé et combien, et le document qui le prouverait ».

Tags:
bertoneGianluigi NuzziPape FrançoisVatican
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Mathilde de Robien
Sept idées reçues sur la chasteté
2
Mathilde de Robien
Les questions à se poser pour savoir si on aime vraiment
3
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
4
Agnès Pinard Legry
Le miracle qui va faire de Jean Paul Ier un bienheureux
5
Bracelet Marie-Antoinette
Marzena Devoud
L’émouvante histoire du bracelet de Marie-Antoinette
6
Pope Francis - speech
I.Media
Le pape François plaide pour l’inculturation de l’Évangile
7
Mathilde de Robien
La pyramide de la patience ou les étapes de la relation amoureuse
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement