Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 04 décembre |
Sainte Barbe
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Entourage : l’appli qui rassemble les anges gardiens des démunis

Homeless man – © Ollyy – Shutterstock_259238210

© Ollyy / Shutterstock

Arthur Herlin - publié le 30/10/15

À quelques semaines de son lancement officiel, Jean-Marc Potdevin présente Entourage : la toute nouvelle application pour smartphone conçue pour permettre à chacun de porter secours aux plus démunis.

Tout commence, par une expérience mystique. Jean-Marc Potdevin alors vice-président de Yahoo ! Europe, s’interroge sur le sens de sa vie de businessman et décide en 2012 d’accomplir le pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle. Après maintes péripéties et autant de coïncidences, il vit une expérience époustouflante qui bouleverse sa perception de l’existence. Épuisé par la marche et les épreuves, il entre dans une chapelle du Puy-en-Velay et fait contre toute attente la rencontre de la « majesté de tout l’univers », la « Présence divine et royale », le Christ en personne : « le tournant » de sa vie, dira-t-il.

Potdevin

« Je connaissais leurs prénoms, ils connaissaient le mien »

Un livre témoignage et un nouveau départ professionnel plus tard, Jean-Marc s’installe à Paris. Il remarque la présence de nombreux sans-abris dans son quartier. Frappé par leur immense isolement, il choisit d’établir un lien avec chacun d’entre eux : « je connaissais leurs prénoms, ils connaissaient le mien », raconte-t-il. Un jour, il tombe sur l’un d’eux qui pleure parce qu’il s’est fait agresser pendant la nuit : presque toutes ses dents sont cassées. Il décide alors de l’assister mais celui-ci refuse de se rendre à l’hôpital. « Mon réflexe a été de passer une annonce sur les réseaux sociaux pour trouver un dentiste qui accepterait de soigner en urgence une personne SDF », explique Jean-Marc Potdevin. « Il a fallu ensuite lui trouver un logement pour qu’il se repose de l’opération… De fil en aiguille, je me suis rendu compte d’une chose importante : toute aide existe, il y a à Paris de nombreuses associations pour traiter chaque problèmes, qu’ils soient sociaux, médicaux ou alimentaires. Ne manque qu’une chose : les canaux pour les mettre en relation », souligne le créateur d’Entourage.

« La plus grande misère des pauvres, c’est que personne n’a besoin de leur amitié »

C’est ainsi que l’application pour smartphone Entourage est née autour de valeurs centrales : proximité et humanité : « Ça n’est pas toujours utile de donner un chèque pour une association lointaine, la pauvreté est devant chez soi. C’est pas un chèque dont elle a besoin mais c’est que je lui sers la main et que je la reconnaisse comme faisant partie intégrante du quartier. »

L’appli a été pensée sur le modèle des réseaux sociaux : « C’est un Facebook inversé » assure tout de même son concepteur, « Entourage fait coopérer et se rencontrer des gens qui ne se connaissent pas forcément », étonnant que personne n’y ait pensé plus tôt : lorsqu’un utilisateur observe une individu dans le besoin, elle va pouvoir appeler à l’aide les personnes de son entourage qui le connaissent ou qui habitent le quartier. Par exemple si l’on identifie un sans-abri hongrois qui ne parle pas le français, on peut aussitôt demander au quartier si un habitant parle le hongrois. Si quelqu’un répond, cela crée un « entourage » consacré à ce sans-abri hongrois : un réseau destiné à s’étoffer par la suite pour lui venir efficacement en aide. « Sur 3000 personnes qui passent devant un démuni, seules 5 d’entre elles vont lui dire bonjour, c’est extrêmement douloureux. Qu’est-ce qui peut motiver une personne de la rue à s’habiller, à se laver et à s’en sortir si elle n’existe pas ? S’interroge Jean-Marc Potdevin, l’initiative d’Entouragerépond à ce besoin. »

En test actuellement auprès d’associations, l’appli est déjà disponible sur Android, et sera téléchargeable dans moins de 15 jours sur Iphone. Accès prévu au grand public : début 2016.

Tags:
entouragejean-marc potdevinPauvretéSolidarité
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement