Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 27 juillet |
Saints Anne et Joachim
home iconAu quotidien
line break icon

« J’étais ingénieur, je suis devenu simple employé pour Jean Paul II »

Vaticano

Marinella Bandini - La rédaction d'Aleteia - Publié le 28/10/15

L’histoire de Wlodzimierz Redzioch : "Ce Pape a changé le monde parce qu’il a changé les cœurs".

« J’ai renoncé à ma carrière d’ingénieur pour venir ici et aider dans le Centre des pèlerins polonais au Vatican, puis comme employé de L’Osservatore Romano. J’ai changé de vie pour lui et il a changé la vie de millions de personnes. »

Lui, c’est Karol Wojtyla, élu pape le 16 octobre 1978 sous le nom de Jean Paul II. À l’occasion de sa canonisation en 2014, Vladimir a écrit un livre composé de témoignages de 22 personnes ayant côtoyé le Pape. Aujourd’hui, il est le 23e témoin qui nous raconte sa vie dans l’ombre de ce saint dont il s’est rapproché en 1980 et qui est devenu un point de référence et un père.

Sa mort a laissé un vide difficile à combler. Journaliste, il a commencé à rencontrer des personnes liées de différentes façons à Jean Paul II « jusqu’à ce que naisse l’idée d’un livre composé de 22 témoignages retraçant la vie de Jean Paul II ». Depuis sa vocation née en Pologne en passant par le pontificat, jusqu’aux miracles et la sainteté.

Parmi eux il y a celui de Benoît XVI, le collaborateur le plus digne de confiance et le plus proche. Vladimir a été le témoin « de l’amitié et de la grande estime de Jean Paul II envers le cardinal Ratzinger ». Benoît XVI, encore Pape, a accepté de raconter avec son cœur. Vladimir apprécie particulièrement certains passages : « Les années où nous avons collaboré il m’est apparu de plus en plus évident que Jean Paul II était un saint ».

Il parle de son intense rapport avec Dieu et de son immersion dans la communion avec le Seigneur. « C’est de là que venait sa joie (…) et le courage avec lequel il remplit sa mission en une période vraiment difficile. Jean Paul II (…) ne s’est jamais inquiété de savoir comment ses décisions allaient être interprétées. Sa foi et ses convictions l’ont guidé » et il était prêt à être critiqué. « Mon souvenir de Jean Paul II est empli de gratitude » sans même tenter de l’imiter, il a « essayé de faire perdurer son héritage et sa mission du mieux possible ».

Comme dans une mosaïque, chaque histoire ajoute quelque chose au portrait. « Ces histoires montrent le grand cœur de Jean Paul II, avec lequel il a aimé Dieu et l’homme. Avec ce livre j’ai voulu aider les gens à découvrir le vrai visage de Jean Paul II (…) en écrivant je me suis rappelé de comment moi-même je l’ai découvert. »

Vladimir accompagnait beaucoup de pèlerins aux audiences et voyait toute l’attention que le Pape portait aux autres. Il a donc interrogé Wanda, amie intime de Karol Wojtyla, qui lui a expliqué que « pour le Pape, chaque personne était un don de Dieu. Il n’y avait pas de rencontres fortuites, Dieu mettait les personnes sur son chemin. (…) ».

Vladimir a souvent pu participer aux messes dans la chapelle privée du Palais apostolique. « Sa vie était prières et Eucharistie. Je voyais un homme complètement immergé dans la prière avec Dieu, elle était mystique, on le sentait, comme s’il parlait avec Dieu. »

Sa foi inébranlable a ainsi aidé des millions de personnes. « Jésus n’a pas demandé à Pierre de construire des ponts mais de confirmer les frères dans la foi. » Jean Paul II changeait aussi la vie des gens. Et malgré les grands évènements qui ont marqué son pontificat – en particulier la chute du mur de Berlin –, Vladimir est convaincu qu’ « il n’a pas changé le monde avec des stratégies politiques mais parce qu’il réussissait à changer le cœur des hommes. Et c’est la seule chose qui puisse durer ».

Tags:
Pape Jean Paul II
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
2
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
3
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux de cul...
4
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
5
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
6
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
7
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement