Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 16 janvier |
Saint Honorat
home iconActualités
line break icon

Le top 10 des phrases à ne jamais dire à une religieuse

© Photocapy

Sœur Theresa Aletheia Noble - Publié le 24/10/15

Exaspération, quand tu nous tiens…

Les religieuses sont aimées de toutes et de tous, aussi différents soient leurs horizons et opinions. Rien de plus logique car, après tout, nous sommes un peu comme des mères : l’amour d’abord, les questions ensuite.

Mais les remarques exaspérantes dont on préfèrerait se passer sont nombreuses… Morceaux choisis :

  1. « Quelle chance, ton seul travail c’est de prier à longueur de journée ! »

Oh que non ! La majorité d’entre nous a un travail, comme vous. Sauf que nous prions quelques heures par jour en plus de notre travail.

  1. « Peux-tu faire ceci ou cela pour moi, toi qui as du temps libre à revendre ? »

Voir la réponse 1.

  1. « Tu es si jolie »

Pourquoi tant d’étonnement face au fait que des femmes jeunes et jolies aient formé le vœux d’épouser le Créateur de l’Univers ? Oui oui, Lui-même. Toute femme saine d’esprit ne saurait refuser une telle demande.

  1. « Mais tu es si jeune »

Par « jeune », entendez-vous « naïves et complètement inconscientes que nous allons vivre dans la chasteté pour le reste de nos jours » ? Si oui, se référer au point numéro 3. Nous consacrons notre vie au Créateur de toute chose : pas mal, non ? Ne vous en faites pas pour nous, nous ne passons à côté de rien.

  1. « Tu as 12 ans ou quoi ? »

Les religieuses font souvent bien plus jeunes que leur âge. Depuis la nuit des temps, la fontaine de jouvence est l’objet de toutes les convoitises, alors que son secret a toujours été là, à notre portée.

Nous prions. Beaucoup. Rangez les crèmes antirides au placard et priez, vous verrez.

  1. « Tu es l’une de ces incroyables religieuses femmes prêtres, non ? »

Religieuse femme prêtre ? C’est-à-dire ? Nous sommes juste heureuses d’être qui nous sommes ! Ce n’est pas parce que nous sommes de jeunes religieuses que nous sommes branchées et rebelles. Bon, peut-être que oui, mais juste pas ce type de rebelle.

  1. « Tu as grandi dans une grotte, été scolarisée à domicile, et n’as jamais vu le sexe opposé pour prendre une telle décision, je me trompe ? »

J’exagère peut-être un peu, mais j’ai souvent été confrontée à des sous-entendus du type : « Toi, jeune catholique sage qui as toujours été couvée ».

Non qu’il n’y ait quoi que ce soit de mal à cela, mais il est faux de partir de l’hypothèse que toute personne entrée dans les ordres a ce profil. Et qu’il est condescendant de présumer que de jeunes femmes talentueuses ont pris cette décision juste parce qu’elles ne se rendent pas compte.

Certainement pas.

Peut-être est-ce plutôt toi qui ne comprends pas !

  1. « Tu es trop mignonne !?! »

L’une de nos sœurs a découvert l’autre jour en entrant dans un magasin un mug en vente… à son effigie. Histoire vraie.

Nous, les religieuses, n’apprécions pas de nous entendre dire que nous sommes mignonnes, comme si nous étions des poupées ou des animaux de zoo. Et nous apprécions encore moins que notre image soit utilisée sans notre permission (!), comme si nous étions juste des objets kitsch.

  1. « Comment ? Tu n’as jamais entendu parler de [telle ou telle chose ou personne catholique obscure ou ésotérique, au choix] ?! Es-tu vraiment une religieuse catholique ? »

Un grand classique du genre. Comme si nous devions être des encyclopédies sur pattes de toute chose catholique.

  1. « Quel gâchis… »

De la part d’une personne athée, je peux comprendre. Mais certainement pas venant d’une personne qui croit en Dieu, quelle que soit sa religion : que pourrait-il y avoir de plus important que de vivre pour Lui ?!? Et si l’invitation est de vivre entièrement pour Lui, comment refuser ?

Un autre point à ajouter à cette liste ? J’attends avec impatience vos suggestions.

Sœur Theresa Aletheia Noble est l’auteur de The Prodigal You Love: Inviting Loved Ones Back to the Church. Elle a récemment prononcé ses voeux temporaires chez les Filles de Saint Paul. Elle tient le blog Pursued by Truth.

Tags:
religieusesvie religieuse
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Marlène Schiappa : des propos qui font bondir
WOMAN,PRAYING,PRAYER
Claire Guigou
Six clés pour comprendre l'ouverture aux femm...
FIV
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : les évêques invitent à quatre ve...
Rachel Molinatti
La vidéo de ce couple d'octogénaires va faire...
COUPLE, LOVE, SMILE
Edifa
Comment faire renaître la flamme de l’amour d...
D'CRUZ FAMILY
Cerith Gardiner
Ensemble, ils ont 1.042 ans : le secret de la...
Rachel Molinatti
Neige à Madrid : il sculpte un immense Christ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement