Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 16 avril |
Saint Benoît-Joseph Labre
home iconCulture
line break icon

Cinéma. « L’homme irrationnel » : le crime peut-il se justifier ?

Joaquin Phoenix dans "L’homme irrationnel" de Woody Allen © 2015 Gravier Productions, Inc.

Joaquin Phoenix dans "L’homme irrationnel" de Woody Allen © 2015 Gravier Productions, Inc.

Jean Muller - Publié le 24/10/15

Avec cette nouvelle réalisation, Woody Allen livre son film annuel : philosophique, intelligent et, comme toujours, drôle.

Professeur de philosophie renommé, auteur d’ouvrages remarqués, Abe Lucas (Joaquin Phoenix) est muté dans une nouvelle université. Depuis que son meilleur ami a sauté sur une mise en Irak, il se noie dans l’alcool, le pessimisme et la dépression. Une collègue, Rita, s’emploie, d’abord sans succès, à lui redonner goût à la vie. Il préfère se lier d’amitié avec la ravissante Jill (Emma Stone), une élève – la seule ?– qui parvient à se hisser hors de la médiocrité ambiante. Mais l’amour charnel, est insuffisant. Abe veut se sentir utile.

Ce sont les plaintes d’une mère à qui un juge véreux veut retirer la garde de ses enfants qui vont agir comme un détonateur pour lui. Cette injustice lui est insupportable, et il se prend à rêver du crime parfait. Le meurtrier lui-même n’aurait pas de mobile, et la suppression de ce juge serait uniquement un bien pour l’humanité. C’est à l’aune de ce raisonnement qu’il se lance dans son entreprise folle. Il espionne le juge, relève ses habitudes et passe à l’acte, sans que personne ne puisse se douter de sa culpabilité.

Agir pour exister

Du crime peut-il sortir un bien ? La question mérite d’être posée. Elle intéresse en tout cas Woody Allen, qui l’avait déjà traité dans différents films, Match Point pour le dernier en date. Les références philosophiques et littéraires ne manquent pas. Allen cite Kant et Dostoïevski. Abe Lucas se rêve en Raskolnikov, le héros de Crime et Châtiment. Noyé dans sa pensée philosophique, il pense sincèrement que de l’élimination du juge nuisible naitra une société plus juste.

Dans ce drame qui ne manque pas d’humour, Woody Allen prolonge une réflexion qu’il avait initiée dans ses précédents films. Ce professeur de philosophie est un personnage type, témoignant de plusieurs réflexions. La vanité de la pensée spéculative d’abord. Abe Lucas l’illustre parfaitement, prenant conscience du fait qu’exister c’est agir. C’est à l’être pensant qu’il revient de donner un sens et une consistance à sa vie en agissant. La fascination pour le mal est également omniprésente, tout comme l’amour constitutif du sens de la vie. Dialogues décapants et bien ficelés, acteurs charmants et scénario intelligent : du grand Woody Allen !

L’homme irrationnel, Woody Allen. Depuis le 14 octobre au cinéma, adultes et adolescents.

Tags:
Cinémacrime
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
adoption
Cerith Gardiner
Parents de cinq enfants, ils adoptent une fratrie de sept frères ...
2
Mathilde de Robien
Ces quatre cavaliers de l’Apocalypse qui détruisent le couple
3
Joubarbe
Marzena Devoud
Connaissez vous les herbes de saint Joseph ?
4
Mgr Benoist de Sinety
La leçon d’Istanbul : « Vous avez voulu la paix au prix du déshon...
5
WEB2-PERE-MICHEL-BRIAND-SOCIETE-DES-PRETRES-DE-ST-JACQUES.jpg
Agnès Pinard Legry
Qui sont les deux Français enlevés à Haïti ?
6
WEB2-CHURCH-SAINTJOSEPHDESNATIONS-WEB2-CHURCH-SAINT-JOSEPH-DES-NATIONS-Eleonorede-Vulpillieres.jpg
Eléonore de Vulpillières
Paris : le tabernacle de Saint-Joseph des Nations forcé par des m...
7
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement