Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Vézelay 2015 : déjà 40 éditions pour le célèbre pèlerinage scout

Partager

Après trois jours de marche, sac au dos, transportant tente et nourriture, les routiers de France et d'Europe atteindront pour la 40e fois la basilique Sainte-Marie-Madeleine ce dimanche.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

C’est devenu une tradition : depuis 1976, chaque année, les routiers Scouts d’Europe se réunissent, aux alentours de la Toussaint, à Vézelay (Yonne). La petite citée de 500 âmes, classée au patrimoine de l’Unesco depuis 1943, peut ainsi se vanter d’accueillir 800 000 visiteurs par an… dont plusieurs scouts catholiques !

Ce rassemblement dans ce haut lieu de la foi chrétienne a « profondément marqué les coeurs de milliers de jeunes » et est devenu un « événement essentiel de la vie de la Route », soulignent les organisateurs. Le pèlerinage vers Vézelay marque traditionnellement le lancement de l’année pour les clans.

4 jours, 30 communes, 180 km

Cette année, pour sa 40e édition, plus de 1 500 routiers français et européens convergent actuellement vers la cité médiévale bourguignonne. En quatre jours de marche, ils auront parcouru, d’ici dimanche, 180 km et traversé 30 communes, soutenus et accompagnés spirituellement par une centaine de prêtres et séminaristes.

Point de départ d’un pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle, la Route de Vézelay rappelle aux scouts leur « condition de pèlerins sur cette terre ». « Dans ce lieu chargé d’histoire, ils mettent à leur tour leurs pas dans ceux des pèlerins de Saint-Jacques », rappellent les organisateurs.

Vézelay est également un lieu de conversion, placée sous le regard d’une grande pécheresse transformée par le Christ et qui a donné son nom à la basilique de la ville : sainte Marie-Madeleine. Chaque année, la veillée de prière dans l’église, dans la nuit du samedi au dimanche, est un grand temps fort spirituel. De leur côté, les guides aînées vivent, depuis quelques années, la même démarche mais vers Paray-le-Monial.

Et cet été, comme tous les ans, les routiers parcourront en clan un tronçon les rapprochant année après année un peu plus de Saint-Jacques. Chaque jeune homme accomplit ensuite en solitaire les derniers kilomètres avant d’atteindre la ville galicienne.

Un peu d’histoire…

Depuis le Moyen-Âge, la « colline éternelle » a de tout temps attiré un public nombreux et hétéroclite. C’est en 1976 que le commissaire national des Routiers, Jean-Charles de Coligny, lance à Vézelay le « pèlerinage annuel de la Toussaint des routiers Scouts d’Europe ». Le succès est immédiat et les récits de cette époque sont dignes des plus grands romans d’aventures…

« En l’année 1979, mémorable entre toutes, ce furent 500 scouts routiers qui, à travers l’opacité de la nuit, convergeaient de toutes les pistes de la vallée en des marches dont le murmure d’une dizaine de chapelet récitée à mi-voix animait seul, de temps à autre, la souplesse feutrée. À mesure qu’ils approchaient, la rumeur s’enflait, devenait un grondement discontinu et multiple qu’assourdissaient les buissons des chemins creux. Le journaliste de service dépèché par l’Yonne républicaine en demeurait bouche bée. Ils se réunirent dans le champ situé au nord et en contrebas de la ville. Ils allumèrent des torches et gravirent processionnellement le chemin qui grimpe en diagonale le long du versant jusqu’aux parvis de la basilique ; dans l’obscurité, les 500 torches creusaient de la terre au ciel confondus un sillon de lumière qui semblait ne jamais finir. Accompagnés par les orgues, ils eurent dans l’église une veillée de recueillement que scandaient, 20 fois répétées sur un rythme très lent de choral en cantus firmus, les strophes vénérables de l’Adoro Te« .

(extrait de Lumières de Vézelay de Raymond Oursel, collection Zodiaque, 1993)

Un autre Vézelay mémorable fut celui de la Toussaint 1984, où les accents prophétiques du père Daniel-Ange allaient appeler sur les 1 000 chefs et routiers présents, ainsi que sur leur mouvement et sur toutes leurs unités, une nouvelle effusion de l’Esprit Saint.

Onze ans plus tard, en 1995, les 90 routiers de 1976 sont plus de 2 000 à prendre part au 20e anniversaire de la Route de Vézelay. Les 800 chaises de la basilique sont même enlevées pour que tous les routiers puissent prendre place. Un record jusqu’à présent jamais battu…

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]