Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 06 décembre |
Saint Nicolas de Myre
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Le grand entretien (2/3). « La perspective commune de toutes les spiritualités est de relier l’homme à Dieu »

WEB CHEIKH KHALED BENTOUNES FRANCE flickr Francois Daburon ©

flickr Francois Daburon ©

Mathilde Rambaud - publié le 17/10/15

Le cheikh Khaled Bentounès, 66 ans, chef spirituel musulman soufi, est un ardent promoteur du rapprochement intercommunautaire. De passage à l’Unesco fin septembre, le sage algérien a accordé une interview exclusive à Aleteia.

Aleteia : Un colloque de deux jours était organisé à l’Unesco fin septembre à l’occasion du centenaire de la fondation de l’ordre soufi alawî. Le cheikh al-‘Alâwî, son fondateur, se référait souvent aux Évangiles. Cela peut sembler surprenant pour un musulman…
Cheikh Khaled Bentounès : Dans la tradition musulmane, le Christ est considéré comme le Verbe, tout comme l’affirme la Bible. Le Coran le dit aussi : Jésus est le Verbe de Dieu projeté en Marie. Cela nous pousse à nous interroger sur nos propres traditions que l’on connaît si peu alors qu’elles sont pourtant si proches : la Bible et le Coran disent la même chose sur de nombreux points. Voilà une méconnaissance sur laquelle il faut aujourd’hui éclairer les gens.

En l’an 6 de l’Hégire, le prophète a reçu une délégation de 61 chrétiens, à la tête de laquelle se trouvait un évêque. Avant de partir, ils ont demandé au prophète un lieu pour célébrer la messe. Et Mohamed, ce prophète de l’islam dont se réclament certains fous, leur a dit que le meilleur endroit était la maison de Dieu. C’est donc dans la mosquée du prophète, en sa présence, que l’évêque et sa délégation ont célébré la messe. Ce n’est malheureusement pas demain la veille qu’un imam autoriserait un prêtre ou un évêque à célébrer une messe dans une mosquée… Nous sommes en décalage par rapport à l’origine.

Le prophète de l’islam disait : « Nous sommes comme les fils d’un même Père mais de mères différentes ». Je trouve cela très beau. Le Père est Un : les religions sont donc sœurs par le Père. Et la mère est la tradition elle-même, l’époque, etc. Cette diversité existe pour que chaque être humain puisse trouver sa place.

Dans votre livre Le soufisme, cœur de l’islam, vous écrivez que « le message coranique s’inscrit dans la même perspective que le christianisme ou le judaïsme », quelle est cette perspective ?
Cette perspective est celle de relier l’homme à Dieu. C’est ce que l’on retrouve dans toutes les religions. Que ce lien qui nous relie au Divin ne soit jamais coupé, et, qu’étant ainsi reliés à l’Absolu, nous le soyons également aux humains qui nous entourent et de manière plus générale à toute la Création.

Croyez-vous, comme certains musulmans l’affirment, que l’islam, en tant que dernière religion révélée, soit supérieure au christianisme ou au judaïsme ?
Ce n’est pas dans ce sens-là qu’il faut l’entendre. Prenons la perspective du cercle : il est composé de points qui se rajoutent les uns aux autres et qui sont tous à égale distance du centre. Cela veut dire que nous sommes à égalité : égalité de respect, de droits, de reconnaissance, etc. L’islam est le dernier point dans le cercle qui permet de relier le début à la fin, qui permet de le fermer. C’est d’ailleurs la symbolique même du croissant, symbole de l’islam : c’est tout simplement un cercle inachevé ! Chacun est à égale distance du centre et ce centre appartient à Dieu. Découvrez la suite dès demain sur Aleteia 

Propos recueillis par Mathilde Rambaud

Retrouvez la première partie de l’entretien ici : « Si Dieu est Un, la famille humaine ne peut être qu’une ! »

Et la dernière là : « Nous avons la chance d’avoir un Pape provocateur qui nous encourage à aller de l’avant »

Tags:
Arabie SaouditeIslamsoufismeunescowahhabisme
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement