Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 17 janvier |
Saint Antoine le Grand
home iconActualités
line break icon

La Corée du Nord fête en grande pompe les 70 ans de son parti unique

©AFP PHOTO / Ed Jones

Dancers perform before a giant television screen showing late North Korean leader Kim Il-Sung in Pyongyang on October 11, 2015. North Korea is marking the 70th anniversary of its ruling Workers' Party. AFP PHOTO / Ed Jones

Arthur Herlin - Radio Vatican - Publié le 14/10/15

La capitale Pyong Yang a été le théâtre d'un gigantesque défilé militaire, un symbole fort destiné aux occidentaux.

Pour célébrer le 70e anniversaire de la création du parti unique au pouvoir, la Corée du Nord a organisé l’un des plus importants défilés de toute son histoire. Les États-Unis ne font pas peur à Kim Jong-un, son pays est capable de « faire face à toute guerre provoquée par les États-Unis », a déclaré le leader nord-coréen samedi.

« C’est ce que l’on appelle la politique de Songun, autrement dit l’armée d’abord, la Corée du Nord est une forteresse assiégée qui doit résister à l’impérialisme américain, etc. », explique Pierre Rigoulot, spécialiste de la Corée du Nord au micro de Radio Vatican. Une doctrine qui place l’armée au devant du régime nord-coréen et qui explique pourquoi les défilés militaires sont si présents dans la propagande instituée par le régime : « Il est difficile de distinguer le pouvoir du parti, de l’État et de l’armée. La Corée du Nord donne officiellement la priorité à l’armée », analyse Pierre Rigoulot.

Les purges inquiètent les hauts responsables nord-coréens

Banderoles, chars, lance-roquettes, milliers de soldats qui défilent, tout était au rendez-vous pour que le dirigeant affirme un peu plus son pouvoir. « C’est une doctrine décidée à l’origine par le parti, armée et pouvoir sont intimement liés. D’ailleurs, lorsque vous accédez à un poste de responsabilité politique au sein de l’État, vous accédez aussi à un poste important dans l’armée. » Mais dans le pays, les nombreuses purges à l’initiative de Kim Jong-un inquiètent les hauts responsables qui deviennent de plus en plus réticents à concourir pour des postes hauts placés. « La stabilité pourrait s’en trouver menacée, souligne Pierre Rigoulot, mais le poids de la machine militaire combinée à une propagande massive dissuade toute velléité d’insurrection. »

Tags:
anniversairecoree du nordkim jong un
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Marlène Schiappa : des propos qui font bondir
WOMAN,PRAYING,PRAYER
Claire Guigou
Six clés pour comprendre l'ouverture aux femm...
FIV
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : les évêques invitent à quatre ve...
Rachel Molinatti
La vidéo de ce couple d'octogénaires va faire...
COUPLE, LOVE, SMILE
Edifa
Comment faire renaître la flamme de l’amour d...
D'CRUZ FAMILY
Cerith Gardiner
Ensemble, ils ont 1.042 ans : le secret de la...
Rachel Molinatti
Neige à Madrid : il sculpte un immense Christ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement