Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 19 janvier |
Saints Marius, Marthe, Audifax et Abachum
home iconPolitique
line break icon

Une nuit aux Catacombes, le bed and breakfast macabre de la mairie de Paris

© capture d'écran / airbnb

Arthur Herlin - Publié le 06/10/15

L'annonce Airbnb précise : "Prière de respecter la tranquillité de vos voisins parisiens, les vivants comme les morts".

Petite profanation entre amis : Airbnb vous invite à passer la nuit d’Halloween dans les Catacombes de Paris. Une opération de com’ un rien sacrilège en forme de jeu concours morbide.

Pendant la nuit d’Halloween, le 31 octobre prochain, la mairie de Paris a obtenu du musée Carnavalet, responsable des Catacombes de Paris, qu’il mette l’un de ses ossuaires à la disposition du site Internet de location d’appartement entre particuliers. « Une expérience qui sort de l’ordinaire pour Halloween, cela vous tente ? Cette année, pas de pirates, ni de mini-lutins. Réfugiez-vous plutôt dans la plus grande tombe de Paris : les Catacombes, ultime demeure de 6 millions d’âmes », vante déjà la réclame du sinistre événement.

Une nuit à 350 000 euros

« Cauchemar garanti », s’amuse le site qui propose le petit-déjeuner aux deux pensionnaires désignés sur concours moyennant 10 euros de frais d’inscription. Les gagnants auront la chance de profiter « du lever du soleil en compagnie des morts » et de devenir ainsi les seules « personnes à se réveiller vivantes dans les Catacombes de Paris » !

Des photos jointes à l’annonce donnent un avant-goût de ce qui attend les futurs locataires. Un lit en fer forgé trône au beau milieu d’un ossuaire garni de crânes et de tibias. Un conteur figure au programme, pour réciter les mythes et légendes du cimetière le plus « peuplé » de Paris. L’opération devrait rapporter 350 000 euros à la mairie de Paris. Selon un communiqué de la directrice du musée Carnavalet, Valérie Guillaume, cette petite cagnotte destinée au personnel du musée, de la Crypte et des Catacombes de Paris « permettra de financer en partie les travaux d’aménagement d’une nouvelle sortie des Catacombes afin d’améliorer le confort de visite du public et les conditions de travail du personnel ».

Afin de mieux garantir la « préservation de l’ossuaire », des mesures draconiennes seront mises en place. Jugez-en plutôt : interdit de s’approcher à moins « de 70 cm par rapport (sic) aux ossements » a précisé la directrice. L’honneur est sauf, ou presque.

Tags:
catacombes
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Rachel Molinatti
Avec ToonMe, découvrez des saints animés !
ROSES
Marzena Devoud
Oubliez les nains, mettez des saints dans vot...
FIV
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : les évêques invitent à quatre ve...
WEB2-STATUE-VIERGE-ISERE-GOOGLE-STREET-VIEW.jpg
Agnès Pinard Legry
Isère : une statue de la Vierge n’a plus droi...
SAMUEL ELI
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Allô, Samuel ? Comment Dieu nous appelle enco...
D'CRUZ FAMILY
Cerith Gardiner
Ensemble, ils ont 1.042 ans : le secret de la...
Agnès Pinard Legry
Marlène Schiappa : des propos qui font bondir
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement