Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Comprendre en quelques chiffres le synode sur la famille qui s’ouvre ce lundi

libres propos
Partager

Des évêques du monde entier se réunissent au Vatican pour réfléchir à la vocation et la mission de la famille dans l’Église et dans le monde contemporain.

Le cardinal Lorenzo Baldisseri, secrétaire général du synode des évêques, a publié quelques chiffres illustrant le « synode sur la famille », la rencontre mondiale des évêques qui commence ce dimanche 4 octobre et s’achèvera le 25 octobre prochain.

Les successeurs des apôtres se réunissent pour réfléchir et débattre sur « la vocation et la mission de la famille dans l’Église et dans le monde contemporain ».

Participent au titre de pères synodaux :

  • 74 cardinaux
  • 6 patriarches
  • 1 archevêque majeur
  • 73 archevêques
  • 102 évêques (dont 6 auxiliaires)
  • 3  vicaires apostoliques
  • 1 vicaire émérite
  • 2 prêtres
  • 13 religieux

Participent au titre d’experts ou auditeurs :

  • 18 pères ou mères de famille
  • 51 auditeurs ou auditrices
  • 14  délégués fraternels (des autres églises chrétiennes).

Les débats ont lieu en groupes linguistiques appelés « cercles mineurs » :

  • 4 en anglais
  • 3 en espagnol
  • 2 en italien
  • 1 en allemand

Prions pour les fruits de ce synode pour la défense de la famille !

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]