Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 23 avril |
Saint Georges
home iconSpiritualité
line break icon

Mgr Jean-Pierre Cattenoz : « Sainte Thérèse nous apprend à cheminer avec Marie »

Mgr Jean-Pierre Cattenoz, archevêque d'Avignon © Le Borgne de Fecamp

Mgr Jean-Pierre Cattenoz, archevêque d'Avignon

Mathilde Rambaud - Publié le 24/09/15

À quelques jours de la 10e Semaine Thérésienne, l'archevêque d’Avignon se confie sur son amitié avec la carmélite, qui remonte à sa plus tendre enfance.

Aleteia : Quel lien personnel entretenez-vous avec sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus ?
Mgr Jean-Pierre Cattenoz : Jusqu’à ma nomination en tant qu’archevêque d’Avignon, j’appartenais à l’Institut Notre-Dame de Vie au sein duquel sainte Thérèse de Lisieux tient une grande place. Notre fondateur le père Marie-Eugène, qui sera prochainement béatifié, disait toujours qu’il avait « grandi avec la petite sainte ». J’ai moi-même appris à la connaître dans les albums de vies de saints que je lisais enfant et elle m’a accompagné tout au long de mon cheminement, tout comme saint Charbel d’ailleurs. Ce sont deux grands saints que Dieu nous a donnés pour nous rappeler l’importance de mettre l’Évangile et l’humilité au cœur de nos vies : l’humilité attire Dieu alors que l’orgueil Le repousse. Immanquablement.

Que peut, selon vous, apporter cette figure religieuse à la société française actuelle ?
Mgr Jean-Pierre Cattenoz : Dans les écrits autobiographiques de sainte Thérèse, se trouvent pour moi les deux plus beaux traités que je connaisse sur l’oraison et la prière (dans le manuscrit B) et la charité (dans le manuscrit C). Thérèse est une grande Lumière pour nous aujourd’hui. Elle souffre d’une image d’une sainte un peu mièvre alors qu’elle est au contraire une « maîtresse femme ». « Je passerai mon Ciel à faire du bien sur la terre », disait-elle. Cette promesse est toujours d’actualité. J’ai constamment ses écrits à portée de main, ils sont pour moi une source de Lumière permanente que je parcours sans me lasser.

Sainte Thérèse nous remet sur le chemin de l’Évangile, tout simplement. Très jeune, elle ne se nourrissait plus que de l’Évangile et nous invite à faire de même aujourd’hui, à vivre en Christ notre vocation de chrétien. Notre foi catholique est trop souvent transformée en morale et la personne de Jésus n’en est plus le centre. La mission de Thérèse est de nous aider à remettre Jésus au cœur de notre vie. Dans le manuscrit B, elle nous dit sans cesse qu’elle cherche sa vocation et qu’elle ne la trouve que dans l’Église : « Au cœur de l’Église ma Mère, je serai l’Amour et je serai Tout ! ». Sa poésie est parfois critiquée alors que c’est au contraire un lieu théologique important.

Quel message souhaitez-vous partager à ceux qui viendront vous écouter pour votre première participation à la Semaine Thérésienne ?
Mgr Jean-Pierre Cattenoz : Je vais proposer une relecture d’un poème de Thérèse. À la fin de sa vie, elle a eu le culot de dire qu’elle avait entendu de nombreux sermons sur la Sainte Vierge, mais que tous l’avaient laissée insatisfaite. Si l’on veut savoir comment sainte Thérèse aurait parlé de la Vierge, il faut lire le poème « Pourquoi je t’aime ô Marie ». Pour la petite carmélite, Marie n’est pas une figure perdue dans les étoiles mais une mère qui a cheminé avec elle ici-bas, présente à chaque instant. Thérèse nous apprend à cheminer avec Marie dans notre quotidien pour qu’elle nous aide à vivre de l’Évangile et surtout à vivre avec Jésus aujourd’hui.

Propos recueillis par Mathilde Rambaud

Mgr Jean-Pierre Cattenoz interviendra, au cours de la Semaine Thérésienne, le jeudi 1er octobre 2015 à 16 h sur le thème : « Tout dans la foi ». 
Sanctuaire Sainte-Thérèse
40 rue Jean de La Fontaine
75016 Paris

Tags:
interviewSainte Thérèse de Lisieuxsemaine theresienne
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Funeral of Prince Philip
Marzena Devoud
L’adieu de la reine Elizabeth à son époux
2
Marzena Devoud
Prendre soin de son âme, les conseils de trois vieux moines
3
WEB2-Quentin-Bernier-Gravat-VILLE-DE-VINCENNES.jpg
Agnès Pinard Legry
Vincennes : l’élu avait aussi l’Ordre de Malte dans l...
4
WEB2-SINAI-EGYPT-shutterstock_565478749.jpg
Agnès Pinard Legry
Égypte : un chrétien exécuté par l’État islamique dans le nord du...
5
Adalbert d'Esztergom
Caroline Becker
Une capsule temporelle retrouvée au sommet d’une cathédrale
6
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
C’est par nos blessures que Jésus choisit d’e...
7
WEB2-Romilly-la-Puthenaye-INCENDIE-SDIS27.jpg
Agnès Pinard Legry
L’église de Romilly-la-Puthenaye entièrement détruite par un ince...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement