Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 22 mai |
Sainte Rita (Marguerite) da Cascia
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

25 ans après, un détenu se porte volontaire pour aider le juge malade qui l’avait condamné

Condamne donneur

Razões para Acreditar - publié le 23/09/15

Alston assure qu'il ne nourrit aucun ressentiment pour sa condamnation. À ses yeux, s'il n'avait pas été emprisonné, il ne serait jamais devenu un homme meilleur.

À 62 ans, l’Américain Charles Alston vit depuis 25 ans dans une prison de New York. Condamné pour vol à main armée par le juge Carl Fox âgé aujourd’hui de 61 ans, Alston, en apprenant que ce dernier souffrait de leucémie, lui a immédiatement adressé une très belle lettre pour lui proposer un don de moelle osseuse.

Un des extraits de sa lettre dit ceci : “Vous avez officié comme juge lors de mon procès, à la suite duquel j’ai été condamné à 25 ans de détention. Je sais que vous êtes à la recherche d’un donneur de moelle osseuse qui soit compatible. Il se peut que je sois, ou ne sois pas, compatible, mais je suis disposé à faire ce sacrifice si besoin”.

Alston assure qu’il ne nourrit aucun ressentiment pour sa condamnation dans la mesure où, à ses yeux, s’il n’avait pas été emprisonné, il ne serait jamais devenu un homme meilleur.

Même s’il a été très ému et touché par le geste d’Alston, le juge n’a malheureusement pas pu accepter son don, étant donné qu’un détenu ne peut offrir son sang ou sa moelle vu le risque élevé de maladies infectieuses encouru. “J’ai été très ému et entièrement pris de court”, a déclaré Fox.

Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement