Aleteia

Rendez-vous aux Journées européennes du patrimoine

© Marie-Lan Nguyen
Brioude, Auvergne - Basilique Saint-Julien
Partager
Commenter

La 32e édition des Journées du patrimoine des 19 et 20 septembre prochains, est placée sous le thème : "Patrimoine du XXIe siècle, une histoire d’avenir".

Choisir de mettre en avant un patrimoine « en construction » est un parti pris audacieux du ministère de la Culture que Fleur Pellerin assume parfaitement : « En découvrant l’architecture d’aujourd’hui, vous visitez le patrimoine de demain ». Heureusement pour les édifices religieux, la création contemporaine n’est pas la seule à être valorisée. Les réhabilitations menées au XXIe siècle qui apportent une dynamique moderne aux monuments font parties de cette « histoire d’avenir ».

© AS.ARCHITECTURE-STUDIO - Diocèse de Créteil

L’agrandissement de la cathédrale de Créteil en est un bel exemple. Avec la création d’une coque en bois de 25 m de haut, la cathédrale – qui conserve son plan originel au sol – peut désormais accueillir le double de fidèles et participe pour la première fois aux Journées du patrimoine. D’autre part, la crypte de la basilique Notre-Dame de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) est de nouveau ouverte au public après cinq ans de travaux. Aménagée au XIXe siècle autour des vestiges d’une crypte romane, elle figure parmi les plus grandes de France.

© Ministère de la Culture et de la Communication
Le Lorrain, Martinique - église Saint-Hyacinthe

Quel avenir pour le patrimoine religieux ?

La préservation et la conservation de notre patrimoine religieux forment un enjeu considérable pour l’avenir : des milliers de monuments sont amenés à disparaître d’ici 20 ans selon l’Observatoire du patrimoine religieux. Le classement « monument historique » permet de sauvegarder les plus précieux.

Derrière l’appellation « patrimoine du XXIe siècle », le ministère de la Culture fait notamment figurer les biens ayant fait l’objet d’un classement lors de ces 15 dernières années. Le patrimoine religieux est représenté par l’église Sainte-Marie d’Anglet en Aquitaine, édifiée dans les années 1930 et classée l’année dernière, l’abbaye de Corbigny en Bourgogne, monument du XVIIIe siècle classé en 2001 et récemment restauré, ou encore l’église Saint-Chrysole à Comines dans le Nord, symbole de la reconstruction d’après-guerre.

Ces journées sont avant tout l’occasion pour petits et grands de partir à la découverte de la diversité de notre patrimoine ; 17 000 lieux sont ouverts au public : c’est l’événement culturel de la rentrée à ne pas manquer !

N’hésitez pas à télécharger le programme de votre région sur : journeesdupatrimoine.culturecommunication.gouv.fr

© DES SIGNES studio Muchir Desclouds
Les Journées européennes du patrimoine auront lieu les 19 et 20 septembre 2015.
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]