Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Pourquoi seuls les chrétiens font-ils le signe de croix ?

Raymond-Bucko-SJ-CC
Partager

Les premiers chrétiens auraient pu recevoir le prix de la meilleure communication institutionnelle, leur logo est toujours d’actualité après 2000 ans : la croix !

Je me souviens de l’une des premières questions d’un ancien catéchisme pour enfants : « Quel est le signe du chrétien? Le signe du chrétien est la croix ».

Toutes les institutions, en particulier aujourd’hui, ont un signe distinctif, un logo qui représente leur image de marque. Je pense que les premiers chrétiens devraient recevoir le prix de la meilleure publicité, pour avoir créé un logo qui représente l’image de la marque Église. On peut difficilement trouver une image plus simple et plus « complète », par son intensité et son ampleur, de la vision, de la mission et des valeurs de l’Église, que la croix.

Dans une simple croix, sont condensés le passé, le présent et le futur de l’institution divine de l’Église, en faveur des hommes. En même temps, la croix représente le cheminement quotidien du chrétien : « Si quelqu’un veut venir après moi (…) qu’il se charge chaque jour de sa croix, et qu’il me suive » (Luc 23). Chacun accueille ainsi la croix dans sa vie et accepte de s’unir au sacrifice d’amour de Jésus qui vient sauver le monde.

Lorsque le chrétien fait un signe de croix, il ne pratique pas la magie, ni un exorcisme, moins encore un blasphème ou une idolâtrie comme le disent encore parfois certains protestants. Mais il exprime, par un geste simple, tout l’idéal de sa vie, indiquant qu’il veut se charger de la croix du Christ ce jour-là, sur son front, ses lèvres et son cœur, avec toute son âme et son esprit, tout en faisant un acte de foi en la Trinité tandis qu’il prononce les paroles : « Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit ».

C’est la raison pour laquelle, de nombreuses églises et lieux chrétiens sont présidés et couronnés par l’image de la croix ou du Christ crucifié, voulant ainsi représenter le moment culminant de l’histoire dans lequel l’humanité entière a été rachetée par Jésus pour Dieu le Père.

Adapté du portugais par Élisabeth de Lavigne

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]