Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les Gardes suisses du pape François à l’honneur à la Mostra de Venise

Luis Ruiz Tito / Presidencia Republica Dominicana-cc
Partager

Un documentaire intitulé "La plus petite armée du monde", sur la vie quotidienne de la Garde suisse, a été projeté hors concours.

Le documentaire La plus petite armée du monde, produit par le Vatican, retrace la vie quotidienne de la Garde suisse pontificale. Présenté hors concours au Festival international du film de Venise, il ouvre une porte sur l’univers « mystérieux » des Gardes suisses, une petite centaine de soldats chargés, depuis plus de 500 ans, de veiller à la sécurité du Pape et du Vatican. Le réalisateur du film, Gianfranco Pannone, a été applaudi par les invités en salle, et par les journalistes ensuite en conférence de presse.

La 72e édition du Festival de Venise (Mostra Internazionale del Cinema), l’un des festivals les plus prestigieux du monde du cinéma, s’est tenu du 2 au 12 septembre. Le pape François apparaît dans certaines scènes, mais n’a pas encore vu personnellement le documentaire qui sera présenté et diffusé à Rome très prochainement, en présence de l’équipe du film.

Léo et René, deux jeunes projetés dans le passé

Le film raconte l’histoire de Léo et René, deux jeunes catholiques, l’un garde-forestier, l’autre étudiant en théologie. Le premier est impatient de commencer son entraînement, alors que le second se pose beaucoup de questions sur sa vie et sur sa foi. De nos jours, que signifie porter un habit du XVIe siècle ? Être membre d’un corps militaire aussi coloré qu’anachronique, face à la figure « révolutionnaire » qu’est ce Pape venu de loin ? Le jeune soldat essaie de trouver des réponses tant pour lui et pour ses camarades d’armes.

Un air de changement et d’ouverture voulu par François

La vie de ces soldats, reprise par les caméras, renvoie donc l’image de jeunes qui n’ont rien de militaires. « On respire chez eux l’air de changement et d’ouverture » amené par le pape François depuis son élection, en 2013. Gianfranco Pannone sait que le Souverain Pontife n’est pas très friand des salles de cinéma et préfère rester au milieu des gens, mais il espère qu’il fera une entorse à ses obligations et verra bientôt le film. Le réalisateur se souvient de la chaleur de son sourire, de son regard, de ce petit signe de main, en passant devant la troupe de cinéastes. « Dans ce sourire, dans ce petit signe de main, j’ai vu tout le changement qui a inspiré ce documentaire », et qui a donné envie à Mgr Dario Eduardo Vigano, le directeur du CTV, de s’investir dans ce projet.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]