Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

Un attentat visant le pape François déjoué aux États-Unis

© Mazur/catholicnews.org.uk
Partager

Les services de sécurité américains auraient déjoué « au moins une menace » à quelques jours de la visite du Saint-Père à Cuba et aux États-Unis.

Le degré d’alerte a encore été relevé aux États-Unis. À dix jours de l’arrivée du pape François à Washington, le renseignement américain aurait déjà déjoué « au moins une menace » visant le Saint-Père.

Le Secret Service préoccupé par la menace des loups solitaires

Le président du Comité pour la sécurité intérieure a dévoilé l’information dimanche un certain nombre de rapports classifiés montrent le Secret Service américain très « préoccupé » par la menace que pourraient représenter quelques « loups solitaires ». Selon Michael McCaul, « un [projet d’attentat] en particulier a été déjoué, mais avec la date de l’arrivée du Pape aux États-Unis, nous restons particulièrement vigilants pour assurer une protection maximale ». François « est un homme très passionné. Il aime sortir au contact des gens ce qui lui fait courir un grand risque pour sa sécurité », a-t-il déclaré sur ABC. « Nous suivons de très près les menaces visant le pape François. »

Le voyage des premières fois

François se rendra à Washington mardi prochain après une étape à Cuba. Il s’entretiendra en privé avec le président Obama avant de devenir le premier Souverain Pontife à s’exprimer devant les deux chambres parlementaires américaines réunies en Congrès. À New York, il s’adressera à l’Assemblée générale des Nations Unies avant de mener une procession à travers Central Park.

À Philadelphie, son troisième et dernier arrêt, il prononcera un discours sur l’immigration et la liberté religieuse avant de célébrer une messe en plein air.

L’administration américaine a mis les bouchées doubles pour garantir la sécurité du voyage pontifical. L’espace aérien sera interdit, tout comme les sacs-à-dos ou les désormais célèbres selfie sticks pendant les rassemblements pontificaux. Des portiques de contrôle des bagages aux rayons-X dignes d’un aéroport seront disséminés le long des routes empruntées par le convoi du Saint-Père et les barrages seront nombreux dans les rues environnantes.

(Avec USA Today, CBS News et ABC)