Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Une étudiante française veut se faire le porte-voix des chrétiens d’Orient

Partager

Face à l’indifférence que suscite le drame des chrétiens d’Orient et pour changer la donne, cette jeune femme a décidé de partir elle-même recueillir leur témoignage.

À seulement 21 ans, cette jeune étudiante française a décidé de ne plus rester passive devant le drame que vivent les chrétiens d’Orient. Claire-Marine Gros a décidé de se lancer dans une mission humanitaire pour le moins audacieuse : partir dix mois en Jordanie, en Palestine et au Liban afin de récupérer de précieuses données au plus près des populations locales. « L’information française souffre douloureusement du manque d’objectivité et ne respecte plus le pluralisme lorsqu’il s’agit du témoignage de chrétiens », estime-t-elle.

« Ayant vécu au Moyen-Orient quatre ans en famille, je me sens peut être un peu plus concernée par ce qui s’y passe. J’y ai vécu la Révolution syrienne, et il m’a été donné d’en comprendre les méandres ».

Recueillir « les témoignages de ceux qui souffrent de la désinformation en Occident »

Le départ est prévu pour novembre prochain sous l’égide de l’Œuvre d’Orient et du Patriarcat latin de Jérusalem en Jordanie. Ce dernier se chargera de traduire ses articles et ses vidéos en anglais et français, avant de les transmettre en France à Monseigneur Gollnisch. Les témoignages de « ceux qui souffrent tous les jours de la désinformation en Occident » seront ainsi disponibles sur le site Internet de l’Œuvre d’Orient pour le public français.

Pour financer son projet Marine-Claire compte bien tirer parti d’un moyen qui a fait ses preuves : le crowfunding. À vous de participer à son aventure en soutenant son projet baptisé « Amman2Paris » sur le site Kisskissbankbank avant le 3 octobre prochain.