Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 21 juin |
Saint Louis de Gonzague
home iconAu quotidien
line break icon

Solidarité : il offre une coupe gratuite aux plus démunis

© violetkaipa/SHUTTERSTOCK

help a friend aimer un ami aiutare un amico

Mathilde Rambaud - Publié le 24/08/15

Depuis quelques mois, David Kodat, 28 ans, qui possède deux salons de coiffure, offre une coupe gratuite à ceux qu’il rencontre dans la rue le dimanche matin.

Vous avez peut-être déjà entendu parler de ces différentes initiatives aux États-Unis ou, plus récemment, au sein même du Vatican (Aleteia) : de plus en plus de coiffeurs mettent bénévolement leurs compétences professionnelles au service de ceux qui n'auraient pas les moyens de s'offrir une coupe. Cette belle idée continue de faire son chemin puisque le quotidien Les Dernières Nouvelles d'Alsace rapporte qu'à Strasbourg, depuis quelques mois, David Kodat, alias Zafer, passe ses dimanches matin auprès des plus démunis de la capitale alsacienne. 

"Tout ce que je demande, c’est un sourire"

À 28 ans seulement, le jeune homme, formé par son père et déjà à la tête de deux salons de coiffure, a décidé de faire bénéficier d'une coupe gratuite quiconque venant le lui demander pendant ses permanences dominicales. Comme il le confie à Aurélien Poivret, il ne peut s'occuper que de deux personnes à chaque fois du fait de l'autonomie limitée de la batterie de sa tondeuse électrique : "On peut en commencer une troisième, mais c’est risqué", prévient-il !

L'idée de proposer ainsi ses services aux gens de la rue lui est venue en début d'année quand il a découvert cette pratique solidaire à New York. Il n'a alors pas réfléchi longtemps avant de décider de faire la même chose en France. C'est ainsi que le dimanche, en fin de matinée, Zafer installe un tabouret sur une place du centre-ville sous l'œil quelque peu intrigué des passants et des touristes. En une vingtaine de minutes, le tour est joué ! "Tout ce que je demande, c’est un sourire."

David Kodat, en agissant ainsi de manière visible et militante, espère que d'autres professionnels suivent son exemple… et pas seulement dans sa branche ! "Je voudrais que d’autres, cuisiniers, commerçants ou autre, fassent des actions similaires. Ces gens sont délaissés. On ne se rend pas compte du nombre de personnes qui sont dans cette situation." Prochain objectif pour le jeune coiffeur : se rendre à l'étranger pour donner envie à d'autres de prendre le relais. 

Tags:
sdfsolidaritestrasbourg
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
COUPLE, LOVE, SMILE
Edifa
Ces petits gestes d’amour sont plus importants que des « Je t’aim...
2
avgustin irena maucec
La rédaction d'Aleteia
Augustin et Irène, 25 ans de fidélité malgré le handicap
3
Anna Gebalska-Berekets
Ces paroles à dire (et à ne pas dire) à un proche atteint du canc...
4
Timothée Dhellemmes
[Vidéo] Guillaume Warmuz, l’ancien footballeur qui a répondu à l’...
5
Wedding engagement ring - Woman
Edifa
Doutes sur son mariage : Dieu voulait-Il pour moi ce conjoint&nbs...
6
Père Jonas Magno de Oliveira et sa mère
Lauriane Vofo Kana
Mère et fils unis par le même charisme !
7
Caroline Becker
Randol, une abbaye bénédictine construite pour durer 1000 ans !
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement