Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 10 avril |
Saint Fulbert
home iconActualités
line break icon

10 inventions qui ont changé notre vie (et auxquelles personne ne croyait à l’époque)

© Carlos Goulão

Atlantico - Publié le 24/08/15

Fermeture éclair, bicyclettes, ordinateurs portables... autant d'objets de notre quotidien qui ont eu du mal à s'imposer dans les moeurs à l'époque de leur invention.

En 1879, Henry Morton, éminent scientifique président de l’Institut de Technologie Stevens qualifie l’invention d’un homme d »échec flagrant ». L’homme en question est Thomas Edison et l’invention, celle de l’ampoule. Évidemment, Morton se trompe et l’ampoule s’avère finalement être l’une des inventions les plus révolutionnaires de l’Histoire. Malgré tout, l’affirmation de Morton est extrêmement révélatrice. En effet, comme le remarque le site Vox.com, il est parfois très difficile de prédire à juste titre si telle ou telle nouvelle invention fera un bide ou un hit. Tour d’horizon de dix autres inventions capitales, allant de l’automobile au vernis à ongle, qui ont suscité de nombreux doutes à leurs débuts.

1. La bicyclette

Si aujourd’hui, la plupart des gens ont un vélo et l’utilisent quotidiennement, quand la bicyclette a été inventée, de nombreux critiques pensaient qu’elle ne durerait pas longtemps.

Créée dans les années 1860 et brevetée par le Français Pierre Lallemand, la bicyclette à pédales connaît un rapide succès. D’abord en France, puis aux États-Unis. En août 1880, le Washington Post évoque notamment l’engouement des dames de la haute société pour les bicyclettes, qui ne sont plus seulement l’apanage des marginaux. Au fil des ans, le phénomène s’amplifie. À tel point qu’en 1896, le Washington Post parle du vélo comme d’un sport national.

Mais peu à peu, la folie de la bicyclette retombe. Le 17 août 1902, le Post qualifie le vélo de tendance dépassée et les experts déclarent que « la popularité de la roue est morte ». Les détracteurs du vélo le trouvent peu sûr, impossible à améliorer et pas assez pratique pour un usage quotidien.

Toutefois, au fil des ans, la technologie des bicyclettes se développe pour aboutir à de meilleurs pneus et à des structures plus robustes. Parallèlement, les routes s’améliorent, faisant finalement un moyen de transport extrêmement pratique et non plus une tendance feu de paille.

2. Les automobiles

Après la folie de la bicyclette dans les années 1890 aux États-Unis, les analystes attendent avec impatience la prochaine nouveauté en termes de transport. Quand l’automobile arrive, beaucoup de journalistes sont déçus. En 1902, le New York Times la qualifie de « peu pratique ».

Un critique écrit : « L’automobile suit l’histoire du vélo avec tellement de similitudes, tous deux étant à la fois un sport et une industrie, que l’on se demande souvent si la popularité actuelle de l’automobile sera suivie d’un déclin désastreux comme ce fut le cas pour le vélo il y a quelques années ».

Le Times se plaint également du prix des voitures. Selon le quotidien, les tarifs des autos « ne seront jamais suffisamment bas pour les rendre aussi populaire que l’ont été les vélos ». Il faut dire qu’à cette époque, les propositions farfelues des pro-automobiles lui donnent peu de crédibilité.

Cette opinion n’était pas aidée par le fait que les premières propositions concernant l’automobile était bizarres. En 1902 par exemple, le Steel Roads Committee of the Automobile Club of America suggère la création d’un réseau routier en acier…

Et pourtant… Quelques années plus tard, Henry Ford amorce la démocratisation de l’automobile avec la production de masse de ces véhicules. Les prix chutent et les voitures commencent à se vendre « comme des petits pains » jusque devenir le moyen de transportation le plus fréquent de l’ère contemporaine.

Ci-dessous une vidéo sur les courses automobiles au début du XXe siècle.

[youtube

Lire la suite sur Atlantico

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Agnès Pinard Legry
Non-respect des mesures sanitaires : le diocèse de Paris ouvre un...
2
Mathilde de Robien
Semaine sainte, euthanasie, gouvernance… ce qu’il faut rete...
3
Jesus Christ
Edifa
Jésus avait-il le sens de l’humour ?
4
Attentat Indonésie
Agnès Pinard Legry
Attaque de la cathédrale de Makassar : le geste héroïque de Kosma...
5
Mathilde de Robien
Glorious, Jubilate Pop Louange, Emmanuel : leur chant de Pâques 2...
6
Agnès Pinard Legry
Une proposition de loi sur l’euthanasie, ultime ligne rouge éthiq...
7
WOMAN TAKING TIME
Cecilia Pigg
Les six étapes d’une carmélite méconnue pour trouver la paix inté...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement