Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Syrie : L’EI fait exploser un temple antique de Palmyre

Baal Shamin temple, palmyra
Dr / Wikimedia
Baal Shamin temple, palmyra
Partager

Les djihadistes du groupe État islamique (EI) auraient fait exploser le temple de Baal Shamin, dans la cité antique de Palmyre.

Jour après jour, Palmyre devient le nouveau centre de la propagande de terreur des militants islamistes de Daesh. La ville antique conquise en mai dernier avait vu la destruction de deux mausolées en juin, puis l’exécution de 25 soldats syriens en juillet, mise en scène dans un amphithéâtre antique. La semaine dernière, c’était Khaled Asaad, le directeur des antiquités de la ville âgé de 82 ans, qui était exécuté, dit-on pour avoir refusé de révéler où avaient été cachées certaines œuvres antiques de Palmyre soustraites à la rapacité des djihadistes de Daesh qui en font commerce.

Mais cette fois, il ne s’agit pas de commerce, mais de pure destruction : le directeur des Antiquités et des musées de Syrie a confié ce dimanche que des hommes de l’EI avaient placé une grande quantité d'explosifs dans le temple antique de Baal Shamin avant de le faire exploser. "Le bâtiment est grande partie détruit", a indiqué Maamoun Abdulkarim à l’AFP.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]