Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 28 janvier |
Saint Thomas d'Aquin
home iconCulture
line break icon

Archéologie : plus d’une centaine de silos à grains gaulois mis à jour

DR / capture d'écran

silos corent

Philippe Oswald - Publié le 16/08/15

C’est une découverte majeure qui vient d’être faite sur le site de Corent, en Auvergne : 125 silos à récolte, pouvant conserver durablement des centaines de tonnes de grains.

Les Gaulois de l’âge de fer (800 à 50 ans avant Jésus-Christ) avaient du blé… et savaient le conserver. Quasi hermétiquement : dans une sorte d’"emballage sous vide", comme l’explique au Monde Matthieu Poux, professeur à l’université Lyon-II et responsable des fouilles de Corent (Puy-de-Dôme).

C’est dans l’argile de l’ancien étang, dit Lac-du-Puy, qu’ont été découverts ces silos à grains. Les fouilles ne doivent rien au hasard : le lac est à 300 m à peine du site de Corent où les archéologues situent la capitale des Arvernes, sur une colline au bord de l’Allier, à 8 km du champ de bataille de Gergovie. Beaucoup d’autres silos seront probablement mis à jour après les 125 silos découverts sur seulement 10% de la superficie du lac.

De quoi conserver des centaines de tonnes de céréales

L’archéologue Matthieu Poux souligne combien "le principe de ces silos est ingénieux" : "creusées dans un sol argileux, pratiquement imperméable à l’eau et à l’air, les fosses étaient remplies à ras bord de blé, orge ou seigle, puis obturées hermétiquement" (BFMTV).

Selon les estimations que Le Monde dévoile jeudi 13 août, "le site pourrait compter un millier de silos environ (entre 600 et 1 500), de profondeurs variables, mais implantés régulièrement dans un sol argileux. D’un volume d’à peu près un mètre cube, chacun avait la capacité de stocker de 500 kg à 1,5 t de céréales : de quoi conserver durablement des centaines de tonnes de grains à la fois. Un tel aménagement représente un imposant chantier de génie civil pour des Gaulois ayant vécu à l’âge de fer".

Le plus vaste ensemble jamais trouvé en France

"C’est le plus gros ensemble jamais trouvé en France et une découverte majeure pour la compréhension du mode de fonctionnement de l’économie gauloise, qui n’est pas du tout rudimentaire comme on pouvait le supposer il y a une centaine d’années", a déclaré à l’AFP Matthieu Poux (L’Express).

Tags:
archeologie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Tzachi Lang, Israel Antiquities Authority
John Burger
Une pierre portant l'inscription "Christ, né de de Marie" retrouv...
2
jeunesse et covid
Jeanne Larghero
Face au coronavirus, jouer la sécurité ou tenter le risque ?
3
Domitille Farret d'Astiès
Faustine et Bérénice partent à pied vers Jérusalem sans un sou en...
4
WEB2-Rene-Regalado-diocese-of-malaybalay.jpg
Agnès Pinard Legry
Philippines : le père René Regalado abattu de plusieurs balles da...
5
Xavier Patier
Séparatisme: "On vise la mosquée radicale et l’obus tombe sur l’é...
6
étudiante
Marzena Devoud
Le kit de survie spirituelle des étudiants confinés
7
Domitille Farret d'Astiès
Partir en mission en Inde, la formidable aventure de la famille C...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement