Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 23 janvier |
Saint Alphonse de Tolède
home iconActualités
line break icon

Parmi les migrants, de plus en plus de chrétiens persécutés

© DR

Immigrants arrivant à Lampedusa.

La rédaction d'Aleteia - Radio Vatican - Publié le 12/08/15

Selon les chiffres de l’AED, les chrétiens sont de plus en plus nombreux parmi les réfugiés qui débarquent sur les rivages italiens.

Selon la Fondation Aide à l’Église en détresse, leur pourcentage a augmenté de près de 30% au cours des cinq dernières années. La plupart fuient les persécutions. Les Syriens, notamment, sont de plus en plus nombreux, mais aussi les Irakiens et les Érythréens ou encore les Nigérians, terrorisés par Boko Haram. Ces estimations ont été fournies par un prêtre érythréen, le père Mussie Zerai, candidat au prix Nobel de la paix, qui a fondé en 2006 en Italie un réseau de volontaires pour soutenir les migrants et les demandeurs d’asile. Selon lui, ce phénomène est destiné à s’intensifier à mesure que le fondamentalisme se répand en Afrique.

Egoïsme occidental et populisme

Lundi, plusieurs dirigeants de l’Église italienne ont fustigé l’égoïsme occidental et le populisme de certains racoleurs de quatre sous face au défi de l’accueil de dizaines de milliers de réfugiés. Contrairement à ce qu’affirment les politiciens en quête de suffrages, a souligné le secrétaire de la Conférence des évêques, le nombre des demandeurs d’asile n’est pas insupportable. Le président de la Conférence, le cardinal Angelo Bagnasco, a lui aussi dénoncé dans une homélie l’indifférence face à l’exode des personnes forcées par la misère, la guerre et les persécutions, à tenter leur chance ailleurs. Le week-end dernier, le mouvement contestataire "Cinq étoiles" a demandé un tour de vis sur les visas humanitaires et sur les expulsions des sans-papiers, ainsi qu’un meilleur contrôle des demandeurs d’asile dans les centres d’accueil payés par le contribuable. De son côté, la Ligue du Nord réclame régulièrement que tous les migrants soient rejetés à la mer.

Plus de 2000 morts

Quelque 224 000 migrants sont arrivés en Europe par la Méditerranée depuis le début de l’année et plus de 2000 autres ont trouvé la mort en tentant la traversée. Lundi, 550 migrants en détresse à bord de sept embarcations ont été secourus au large de la Libye. Selon le quotidien des évêques italiens L’Avvenire, les autorités italiennes ont arrêté depuis janvier 2014 près de 900 passeurs présumés. Les plus nombreux sont les Égyptiens, suivis des Tunisiens et des Sénégalais. Et la situation risque de dégénérer sur l’île grecque de Kos, débordée par l’afflux de réfugiés, majoritairement des Afghans et des Syriens venus par la Turquie toute proche. Ce mardi des policiers ont frappé à coups de matraques des migrants pour contenir une bousculade.

Dimanche soir en France, une centaine de clandestins ont été interpellés à bord d’un train en provenance de l’Italie. Sur France Info, le maire de Nice a estimé que l’aide financière de deux milliards d’euros débloquée par l’Union européenne n’était pas une bonne solution.  Et il a assuré, citant les services de renseignement, que des terroristes s’infiltraient parmi les migrants. Un spectre sans cesse brandi, notamment par les droites européennes, mais qui n’a jamais été prouvé.

Le Pape François aide les migrants du centre Baobab, à Rome

Par l’entremise de l’aumônier pontifical, Mgr Konrad Krajewski, le Pape François a pour sa part fait parvenir, ces dernières semaines, de l’alimentation et des médicaments aux migrants du centre Baobab, l’un des nombreux centres d’accueil pour réfugiés, près de la gare de Rome-Tiburtina. Il accueille environ 400 Érythréens, Somaliens et Soudanais, hommes et femmes, chrétiens et musulmans.
Mgr Krajewski, accompagné par des volontaires de la Garde suisse, a distribué lundi des vivres offerts par le Pape François : des pâtes, du lait, du riz, des biscottes, de l’huile… Cela fait en réalité plusieurs fois que cette opération est menée, dans une certaine discrétion. Il y a un mois, il avait aussi fait parvenir des médicaments, alors distribués par des volontaires de l’Unitalsi, l’association italienne qui organise entre autres, le transport des malades à Lourdes.

  • 1
  • 2
Tags:
migrant
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-Farah Shaheen-ACN
Agnès Pinard Legry
Pakistan : Farah, chrétienne de 12 ans, enlevée, violée et réduit...
2
Cerith Gardiner
Mariée pendant la pandémie, elle choisit ses grands-mères comme d...
3
Domitille Farret d'Astiès
Le dernier compagnon de Padre Pio est décédé
4
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : le texte qui arrive au Sénat a bien changé
5
web2-mgr-chauvet-afp-000_1hh3qc.jpg
Caroline Becker
Mgr Chauvet : "Face au drame de Notre-Dame, le Seigneur m'apprend...
6
I.Media
10 ans après son ralliement à l'Église catholique, un ancien évêq...
7
Domitille Farret d'Astiès
Sans-abri, "Neneuil" a eu une fin de vie royale
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement