Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Pape François : « L’homme n’est pas un champignon, il est fait pour vivre en famille. »

© Andreas SOLARO / AFP
Partager

Via la radio “Es de Dios”, François s’est adressé aux habitants de Santiago, en Argentine, et les a bénis.

Lors de sa conversation téléphonique avec deux prêtres sur les ondes de la radio “Es de Dios”, le Pape François a exprimé son  advenir la béatification de « Mama Antula », de son vrai nom Maria Antonia de Pay y Figueroa, une laïque consacrée du 18e siècle, qui avait dédié sa vie à promouvoir les Exercices spirituels de Saint-Ignace-de-Loyola dans diverses provinces d’Argentine après l’expulsion des Jésuites. Le Pape a demandé de prier à cette intention, soulignant que la vénérable « Mama Antula » est un exemple de force du peuple de Santiago.

La Vierge de Huachana

Il a aussi évoqué le récent pèlerinage à la Vierge de Huachana, à laquelle la population locale est très attachée. Le Pape François a rappelé que depuis le temps de Moïse le pèlerinage est une fête et qu’il s’agit ici du pèlerinage à la Mère de Dieu.
La couleur verte du manteau de la Vierge de Huachana a inspiré une demande sur l’encyclique du Pape, Laudato Si’. Le Pape a affirmé qu’il faut « s’efforcer de prendre soin les uns des autres. Si nous prenons soin l’un de l’autre, nous prenons soin de la maison commune. Il faut savoir prendre soin des enfants, des grands-parents avec cette tendresse que Jésus nous a enseignée pour prendre soin les uns des autres. Il faut prendre soin de la Terre que Dieu nous a donnée. »

La joie du coeur

« Les déforestations faites pour cultiver le soja me font tellement souffrir » , a déclaré le Pape, qui a donc exhorté à « prendre soin de la Terre, de l’eau, de tout ce que Dieu nous a donné. »
Soulignant que « ce qui nous unit est toujours plus fort que ce qui nous divise », François a affirmé que « l’amitié est toujours meilleure que l’affrontement, la paix que la guerre, et que le seul moyen de remporter une guerre est de ne pas la faire.» Il a donc exhorté à « cheminer ensemble parce que cela donne de la joie, du bonheur, et aide à être solidaire. »
« L’homme n’est pas un champignon, a-t-il affirmé avec humour, l’homme est fait pour vivre en famille. »

Sur les jeunes, François a dit : « Je demanderai aux jeunes : tu sais ce qu’est la joie du cœur ? » et il a parlé de la joie de « mettre sa vie en jeu ». « Je ne veux pas des jeunes retraités, je veux des jeunes qui fassent des choses pour les autres. Si vous mettez votre vie en jeu pour des choses grandes, vous connaitrez la joie et l’allégresse. Il faut avoir le courage de rêver, parce que celui qui ne rêve pas fait des cauchemars. Si vous rêvez de grandes choses, Dieu vous bénira. »

Le père Joaquin a ensuite demander la bénédiction pour les habitants de ce vaste territoire. François les a tous salués, spécialement les jeunes et les grands-parents. Il les a tous invités à prier la Vierge avec un Ave Maria et leur a donné sa bénédiction.

 

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]