Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 25 novembre |
home iconÉglise
line break icon

Taizé : Rassemblement pour une "nouvelle solidarité"

© N.N./KNA-Bild / CIRIC

Blog Jeunes Cathos - Publié le 06/08/15

Du 9 au 16 août, les 18 et 35 ans sont invités à Taizé pour fêter les 100 ans de la naissance de Frère Roger, le fondateur de la Communauté de Taizé. Marie, 26 ans, permanente à Taizé pendant 9 mois, témoigne.

L’année 2015 est une année importante pour la Communauté de Taizé. En effet, 100 ans auparavant naissait dans une famille suisse Roger Schutz. Sa famille, protestante, était particulièrement ouverte aux autres : à ceux des autres Églises, aux étrangers, aux souffrants.

L’histoire de Taizé

Vingt-cinq ans plus tard, Roger veut vivre en solidarité avec ceux qui souffrent de la Seconde Guerre mondiale. Il vient s’installer à proximité de la ligne de démarcation française, dans le petit village bourguignon de Taizé. Là, il commence à accueillir des réfugiés et "cherche à comprendre l’autre plutôt qu’à être compris".

D’autres hommes, partageant le même désir de vivre en communauté, comme une parabole de la paix et de l’unité auxquelles appelle l’Évangile, s’engagent avec lui, à présent nommé Frère Roger.

Dans les années qui suivent, la communauté s’agrandit, accueillant des frères de différents pays du monde entier et de différentes dénominations chrétiennes. Le message de paix, d’espérance et d’unité, formulé simplement et vécu sincèrement, touche les jeunes qui viennent de plus en plus nombreux et qui découvrent – ou redécouvrent – , à travers les chants méditatifs et le silence, une relation personnelle avec Dieu.

Enfin, le dernier anniversaire notable de cette année 2015 est celui de la mort du fondateur de la communauté. Le 16 août, cela fera dix ans qu’est décédé Frère Roger.

Pour une "nouvelle solidarité"

Cette année 2015 a été placée sous le thème de la nouvelle solidarité. Si tous les jeunes qui sont venus à Taizé ou aux Rencontres européennes ces trois dernières années ont pu réfléchir et partager à propos de ce thème, il a été proposé cette année de vivre concrètement la solidarité. Tout d’abord pour les jeunes qui sont partis en équipes de trois ou quatre vivre une petite fraternité provisoire. Accueillis par des groupes paroissiaux ou associatifs dans différentes villes d’Europe, ils étaient une présence priante qui participait aux actions de solidarité de ces groupes pour un mois. Lire la suite sur le blog Jeunes Cathos

Tags:
Chrétiensfrere roger
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement