Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Chrétiens d’Orient : un an après, le Pape dénonce à nouveau « le silence de tous »

public domain
Partager

Dans une lettre envoyée au vicaire patriarcal en charge de la Jordanie, François exhorte une nouvelle fois la communauté internationale à ne pas rester "muette et inerte" face à ce "crime inacceptable".

"J'ai souvent voulu faire entendre la voix des persécutions atroces, inhumaines et inexplicables de ceux qui – surtout parmi les chrétiens – sont victimes du fanatisme et de l'intolérance, souvent sous les yeux et dans le silence de tous." C'est ce qu'écrit le pape François dans sa lettre envoyée en date du 31 juillet à S.Exc. Mgr Maroun Elias Laham, auxiliaire de Jérusalem des latins et vicaire patriarcal pour la Jordanie, à l'occasion du premier anniversaire de l'arrivée dans le pays des réfugiés irakiens après leur fuite de la plaine de Ninive, survenue le 8 août 2014.

"Que la communauté internationale ne demeure pas muette et inerte"

Le porteur du message pontifical est Mgr Nunzio Galantino, secrétaire général de la Conférence épiscopale italienne, qui du 6 au 9 août, se trouvait à Amman sur l'invitation du patriarche de Jérusalem, Mgr Fouad Twal. "Puisse l'opinion publique mondiale, a souhaité le Souverain Pontife, être toujours plus attentive, sensible et compatissante face aux persécutions menées à l'encontre des chrétiens et, plus en général, des minorités religieuses. Je renouvelle le souhait que la communauté internationale ne demeure pas muette et inerte face à un tel crime inacceptable, qui constitue une dérive préoccupante des droits de l'homme les plus essentiels et empêche la richesse de la coexistence entre les peuples, les cultures et les fois."

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]