Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 25 octobre |
Saints Crépin et Crépinien
Aleteia logo
home iconÉglise
line break icon

Le MEJ fête ses 100 ans à Rome avec le pape François

© MEJ

La rédaction d'Aleteia - Radio Vatican - Publié le 04/08/15

Pour le deuxième rendez-vous international de son histoire, 1 500 jeunes sont réunis à Rome du 4 au 10 août pour célébrer dans la joie – le thème de l'événement – les 100 ans du Mouvement eucharistique des jeunes.

1 500 jeunes réunis à Rome du 4 au 10 août : c’est ainsi que le MEJ (Mouvement eucharistique des jeunes) fête ses 100 ans cette semaine. C’est la 2e fois que le mouvement se réunit ainsi pour une rencontre mondiale. Un rassemblement placé sous le signe de la joie, le thème officiel de l’événement, mais aussi de la rencontre : 38 délégations de pays seront ainsi présents, en majorité du MEJ Italie, mais aussi de France, des États-Unis, du Cameroun, du Gabon, du Paraguay ou encore des Philippines. 

Aujourd’hui, le MEJ est ainsi devenu un mouvement international, mais sa mission reste fidèle à ses origines. Le MEJ, c’est ce mouvement pour les jeunes qui naît en France, à Bordeaux, au début du XXe siècle. Il s’inscrit dans la droite lignée de l’Apostolat de la Prière (AP), qui porte les intentions de prière particulières du Pape et de l’Église. Une mission confiée par l’Église à la Compagnie de Jésus, à laquelle prit part sainte Thérèse de Lisieux elle-même, alors âgée seulement de 12 ans.

Un rôle de formation dans 56 pays

Un siècle après ses débuts, la mission de prière du MEJ est restée la même. Mais le mouvement se veut aujourd’hui aussi un rôle de formation pour les jeunes des 56 pays où il est implanté. De Mexico à Taïwan, en passant par le Gabon et la Pologne, des jeunes de 5 à 25 ans en moyenne se retrouvent en équipe, avec un animateur, toutes les semaines, quinzaines ou mois, pour des temps de partage, mais aussi d’art et de musique. 

Un parcours humain et spirituel qui a pour but de les conduire à vivre selon le style de Jésus et qui s’adapte aux réalités de chaque Église locale. En République démocratique du Congo, par exemple, l’adoration du Saint-Sacrement et le soin apporté à la liturgie font partie de la pédagogie, et les jeunes portent encore l’uniforme traditionnel. 

"Ce centenaire c’est d’abord, pour les jeunes, la joie de découvrir qu’ils sont très nombreux dans le monde et pas simplement dans leur pays, explique au micro de radio Vatican le père Frédéric Fornos, jésuite, directeur général délégué de l’Apostolat de la Prière et du MEJ. Ils se découvrent d’une grande famille." Ce jubilé, poursuit-il, est également l’occasion de prendre conscience de "la profondeur spirituelle qui leur est offerte" et ainsi de "revenir aux essentiels pour les a aider à découvrir avec plus de joie la Source qui les fait vivre : Jésus, dans l’Évangile, l’Eucharistie et la mission".

Rencontre privée avec le pape François vendredi

Ces six jours promettent différents temps forts, comme le pèlerinage que feront les jeunes à travers Rome mercredi, ou une rencontre prévue avec le pape François à la salle Paul VI vendredi. "Nous sommes invités par le Pape dans la salle Paul VI, qui est une salle immense, confie le père Fornos. Bien sûr, nous n’allons pas la remplir avec nos 1 500 jeunes !" "C’est la première fois que le MEJ rencontrera le pape François… et même un Pape depuis très très longtemps, souligne-t-il. Je ne me souviens pas exactement, mais la dernière [rencontre] doit remonter au début du XXe siècle !" Cette "magnifique rencontre" sera "précédée par deux heures de prière et de chants pour nous préparer".

"Les jeunes du MEJ ont préparé des questions pour confier au Pape les choses qui sont importantes pour eux, dévoile le responsable. Six questions ont été sélectionnées de six pays différents qui seront posées chacune dans sa propre langue. (…) Le Pape y répondra de manière très libre, même si les questions lui ont déjà été envoyées pour qu’il puisse les préparer." "J’attends de cette rencontre que le Saint-Père prenne conscience de ce mouvement de jeunes qui est rattaché directement à son réseau mondiale prière, poursuit-il, et qu’il puisse, à travers sa parole, aider les jeunes à prendre davantage conscience de ce trésor qui leur est confié pour qu’ils le vivent avec plus de profondeur encore."

Aujourd’hui, le Mouvement eucharistique des jeunes compte plus d’un million d’adeptes, et est devenu au fil des années le deuxième mouvement pour les jeunes après le scoutisme.

Tags:
centenairejubilemejPape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
JOHN PAUL II
Marzena Devoud
Le jour le plus heureux de la vie de Jean Paul II
2
ZITA
Mathilde de Robien
Cette magnifique prière gravée dans les alliances de Charles et Z...
3
WEB2-MISSEL-FORMATION-ABBENICO.jpg
Agnès Pinard Legry
Les prêtres se préparent à un grand changement
4
WEB2-PERE-BRUNO-RAFFARA.jpg
Marthe Taillée
Bruno Raffara, père, grand-père et prêtre
5
Maria Paola Daud
Pourquoi Michel-Ange n’a-t-il jamais terminé cette Pietà ?
6
I.Media
Le pape François révèle les pays qu’il visitera dans les prochain...
7
La rédaction d'Aleteia
[VIDEO] Un jeune enfant handicapé monte au côté du Pape au début ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement