Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 20 octobre |
Sainte Adeline
Aleteia logo
home iconAu quotidien
line break icon

De quelle profession les parents français rêvent-ils pour leurs enfants ?

© Tyler Olson/SHUTTERSTOCK

Mathilde Rambaud - Publié le 02/08/15

Ni pompier ni policier dans cette liste des métiers idéals, mais plutôt médecin, ingénieur ou, plus surprenant, enseignant : les parents privilégient avant tout la sécurité de l'emploi.

Face à la crise, les parents souhaitent pour leurs enfants des études courtes et un emploi assuré une fois le diplôme obtenu. C’est ce que révèle une étude réalisée par la banque HSBC auprès de 5 500 personnes dans 16 pays. En France, la profession de médecin arrive en tête (15%) suivie par celle d’ingénieur (10%), ces deux résulats étant comparables à ceux des autres pays. Le troisième métier qui vient compléter le podium est en revanche assez surprenant : les parents français aimeraient en effet que leur progéniture devienne professeur, quand les autres parents votent de manière global pour la profession d’informaticien. Un choix français dicté par la raison : la carrière, pourtant décriée et peu valorisée d’enseignant, bénéficie de sa célèbre sécurité de l’emploi assurée. 

Bonheur et revenus élevés, priorités des parents français

Les longues études, chères et n’offrant plus automatiquement un poste, n’ont en revanche plus tellement la cote. Seulement 43% des parents français interrogés aimeraient que leurs enfants obtiennent au minimum un Bac+5 ; cette proportion tombe à 14% au Royaume-Uni et atteint les 88% en Inde, un pays émergent dans lesquels les études longues sont encore un gage de réussite professionnelle. Dans les pays occidentaux, celles-ci sont surtout synonymes d’une arrivée tardive sur le marché du travail.

Contrairement à leurs voisins mondiaux, les parents français plébiscitent avant tout le fait d’être heureux dans la vie (86%, contre 64% seulement dans les 15 autres pays). Plus étonnants encore les résultats qui concernent les revenus : 60% des parents français considèrent qu’il est important de gagner suffisamment d’argent pour avoir une vie confortable quand ce taux chute à 34% en moyenne dans les autres territoires.

Tags:
emploi
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
2
Bracelet Marie-Antoinette
Marzena Devoud
L’émouvante histoire du bracelet de Marie-Antoinette
3
Camille Dalmas
Jean Castex reçu par le pape François
4
WEB2-Bishop_Michael.jpg
Agnès Pinard Legry
Admirateur de Benoît XVI, un évêque anglican devient catholique
5
Hugues Lefèvre
À Rome, Jean Castex célèbre les relations entre la France et l’Ég...
6
Mathilde de Robien
Rapport Sauvé : au cœur de la souffrance, des témoignages chargés...
7
Père Jacques de Longeaux
La réponse de Jésus à la tentation du pouvoir
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement