Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 29 mai |
Sainte Ursule Ledochowska
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

De quelle profession les parents français rêvent-ils pour leurs enfants ?

Midsection of doctor holding clipboard while standing with colleagues – fr

© Tyler Olson/SHUTTERSTOCK

Mathilde Rambaud - publié le 02/08/15

Ni pompier ni policier dans cette liste des métiers idéals, mais plutôt médecin, ingénieur ou, plus surprenant, enseignant : les parents privilégient avant tout la sécurité de l'emploi.

Face à la crise, les parents souhaitent pour leurs enfants des études courtes et un emploi assuré une fois le diplôme obtenu. C’est ce que révèle une étude réalisée par la banque HSBC auprès de 5 500 personnes dans 16 pays. En France, la profession de médecin arrive en tête (15%) suivie par celle d’ingénieur (10%), ces deux résulats étant comparables à ceux des autres pays. Le troisième métier qui vient compléter le podium est en revanche assez surprenant : les parents français aimeraient en effet que leur progéniture devienne professeur, quand les autres parents votent de manière global pour la profession d’informaticien. Un choix français dicté par la raison : la carrière, pourtant décriée et peu valorisée d’enseignant, bénéficie de sa célèbre sécurité de l’emploi assurée. 

Bonheur et revenus élevés, priorités des parents français

Les longues études, chères et n’offrant plus automatiquement un poste, n’ont en revanche plus tellement la cote. Seulement 43% des parents français interrogés aimeraient que leurs enfants obtiennent au minimum un Bac+5 ; cette proportion tombe à 14% au Royaume-Uni et atteint les 88% en Inde, un pays émergent dans lesquels les études longues sont encore un gage de réussite professionnelle. Dans les pays occidentaux, celles-ci sont surtout synonymes d’une arrivée tardive sur le marché du travail.

Contrairement à leurs voisins mondiaux, les parents français plébiscitent avant tout le fait d’être heureux dans la vie (86%, contre 64% seulement dans les 15 autres pays). Plus étonnants encore les résultats qui concernent les revenus : 60% des parents français considèrent qu’il est important de gagner suffisamment d’argent pour avoir une vie confortable quand ce taux chute à 34% en moyenne dans les autres territoires.

Tags:
emploi
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement