Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 22 mai |
Sainte Rita (Marguerite) da Cascia
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Boeing disparu : l’espoir d’un premier indice

lbav8hm3x46sjae3fbnhlovbq-mqusn7pj1ybd_czwgyrmqgunwvwizhzwvn6qn_-3vler-wnf_p5qqwuza57sqbywji.jpg

MOHD RASFAN

Philippe Oswald - publié le 30/07/15

Le débris retrouvé hier échoué sur l’île de la Réunion pourrait appartenir au MH370 de la Malaysia Airlines disparu depuis plus de 16 mois avec 239 personnes à bord.

Enfin un indice vérifiable ! Le volet retrouvé hier mercredi  29 juillet, échoué sur l’île de la Réunion, pourrait  être un débris du Boeing 777 de la Malaysia Airlines, le tristement célèbre vol MH370 disparu le 8 mars 2014, 45 minutes après son décollage de Kuala Lampur à destination de Pékin, avec à son bord 227 passagers et 12 membres d’équipage (Aleteia). Cette disparition corps et biens est à ce jour le plus grand mystère de l’aviation civile. Tout ce que l’on sait est qu’après quelques minutes de vol, l’avion a quasiment fait demi-tour en direction de l’Australie (Aleteia).

Plus d’un an de recherches en mer avec des moyens énormes n’ont jusqu’à présent rien donné. Pas le moindre débris n’a été trouvé. D’où l’espoir suscité par la découverte de ce débris long de 2 m et comportant un numéro de série : 657-BB, qui "correspondrait à un flaperon de Boeing 777 selon le site internet AirLive.net, spécialisé dans le trafic aérien civil" (Le Parisien) – les flaperons sont de petits volets disposés en bordure des ailes que les pilotes actionnent au décollage ou à l’atterrissage.

La Réunion est distante de quelque 6 000 km de la zone des recherches dans le Sud de l’océan Indien mais on n’a jamais eu aucune certitude sur l’endroit où l’avion se serait abîmé, et une dérive d’un débris sur des milliers de kilomètres en plus d’un an est possible. "Robin Robertson, océanographe à l’université des Nouvelles Galles du Sud, à Sydney, estime que la date et l’endroit de la découverte du débris rendent tout à fait plausible la thèse selon laquelle il appartient au Boeing 777 de la Malaysia Airlines. Il s’appuie pour cela sur les mouvements connus des courants de l’océan Indien" (RFI, France 24). Des enquêteurs spécialisés sont à pied d’œuvre. 

Tags:
Malaisie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement