Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 26 novembre |
Saint Innocent d'Irkoutsk
home iconActualités
line break icon

Zimbabwe : Le célèbre lion Cecil abattu pour 50 000 dollars par un riche Américain

© Capture d'écran / Youtube

Arthur Herlin - Publié le 29/07/15

Walter James Palmer, un dentiste originaire du Minnesota, a reconnu avoir abattu à bout portant le célèbre lion à crinière noire symbole de la réserve nationale.

Avec sa crinière noire, sa carrure majestueuse et son âge avancé (13 ans), le lion Cecil était devenue un véritable symbole au Zimbabwe. Malheureusement, début juillet, son corps a été retrouvé dépecé, la tête tranchée. Cela ne semble maintenant plus faire aucun doute : après avoir reçu une flèche, l’animal aurait été abattu 40 heures plus tard d’une balle à bout portant par le riche dentiste et amateur de chasse Walter James Palmer, qui s’enorgueillissait d’être capable de « toucher une carte à jouer à plus de 90 mètres de distance ».

En prenant soin d’entraîner le lion hors du parc national de Hwange avant de l’éliminer, le riche américain est devenu l’ennemi public numéro 1 des défenseurs de la cause animale. Son implication directe a été confirmée ce mardi 28 juillet par l’ONG Zimbabwe Conservation Task Force (ZCTF) et l’association des opérateurs de safari du pays (SOAZ).

Une chasse à 50 000 dollars

Selon ZCTF, le riche Américain aurait payé pas moins de 50 000 dollars à ses intermédiaires pour avoir le privilège d’abattre l’animal sauvage. Les braconniers ont tenté en vain de dissimuler l’émetteur GPS attaché au collier du lion dans le cadre d’un programme de recherche de l’université d’Oxford. Selon l’ONG, ils ont ensuite récupéré la peau du lion ainsi que sa tête qui ont finalement été retrouvées et confisquées par les autorités du pays. Dans un bref communiqué, Walter Palmer a tenté de s’expliquer : « Je regrette profondément que la poursuite d’une activité que j’aime et que je pratique avec responsabilité et dans la légalité se soit traduite par la mort de ce lion […] dont je ne connaissais pas le statut de célébrité locale ».

Un porte-parole de ZCTF a d’autant plus déploré la mort du célèbre lion qu’elle va nécessairement bouleverser toute la structure du groupe : « Le plus triste dans tout cela, maintenant que Cecil est mort, c’est que le lion suivant dans la hiérarchie, Jericho, va probablement tuer tous les petits de Cecil afin de placer sa propre progéniture auprès des femelles, comme le veulent les règles sociales normales parmi les lions ».

Tags:
Zimbabwe
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement