Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

États-Unis : Une statue satanique inaugurée à Détroit

© capture d'écran / Facebook
Partager

Dans la nuit de samedi 25 au dimanche 26 juillet, le temple satanique de Détroit, aux États-Unis, a dévoilé une statue monumentale du Baphomet, personnification de Satan.

Après avoir déjà tenté il y a plus d’un an d’ériger une sinistre statue de Baphomet à Oklahoma City, le Temple sataniste en a inauguré une réplique en bronze cette fois dans la ville de Détroit. Par crainte d’actes de vandalisme et de probables manifestations, le lieu de l’inauguration a été tenu secret jusqu’au dernier moment. La cérémonie a finalement eu lieu samedi 25 juillet au soir, dans un bâtiment industriel désaffecté reconverti pour la nuit en temple sataniste.

Vers 23 h 30, deux organisateurs ont dévoilé, sous les cris « Hail Satan » lancés par l’assistance, une statue sordide de 2,70 m représentant Baphomet assis sur un trône. L’idole satanique est présenté avec une tête et des pattes de bouc et un corps humain, les bras écartés et les mains réalisant le signe caractéristique de Satan. Comble de l’horreur, il est entouré par un petit garçon et une petite fille souriant, comme émerveillés face à lui.

« Une nuit de chaos, de bruit et de débauche »

Selon les photos postées sur la page Facebook du Temple satanique de Détroit, il semble qu’ils étaient des centaines de participants à avoir répondu à l’invitation diffusée par les satanistes locaux : « Le Temple satanique vous invite à le rejoindre pour une nuit de chaos, de bruit et de débauche », pouvait-on lire sur le carton. Un groupe de métal s’est même produit durant la soirée, sous un crucifix géant renversé. Une cérémonie soigneusement préparée qui n’empêche pas à un porte-parole du temple en question d’expliquer : « L’idéal satanique pour nous est celui de l’éternel rebelle, défenseur de la souveraineté personnelle. Nous ne croyons pas en Satan, ni en aucun être surnaturel, comme entités réelles », ose-t-il affirmer.

Tags:
satanisme
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]