Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 04 août |
Saint Jean-Marie Vianney
home iconPolitique
line break icon

Handicap : le Parlement repousse à nouveau la mise aux normes des bâtiments

© WELS net / CC

https://www.flickr.com/photos/welsnet/3404725406

Mathilde Rambaud - Publié le 23/07/15

Alors qu'ils devaient se mettre en conformité d'ici le 1er janvier 2015, les établissements accueillant du public viennent de se voir accorder de nouveaux délais pour effectuer les travaux nécessaires.

Les personnes handicapées vont encore devoir attendre des années avant de pouvoir accéder librement aux bâtiments des services publics. Face aux nombreux retard accumulés, le Sénat a validé, ce mardi 21 juillet, le projet de loi prévoyant le report de l’accessibilité des lieux publics aux personnes atteintes d’un handicap. Alors que la loi de 2005 avait entériné le 1er janvier 2015 comme échéance, les élus, face aux retards accumulés, ont donné leur feu vert pour l’octroi de trois à neuf années supplémentaires pour que les établissements français se mettent en conformité avec la loi. À ce jour, seulement 40% des bâtiments sont aux normes.

"Cette réforme n’est qu’un moyen de reporter le problème, s’insurge sur FranceTVinfo Elisa Rojas, fondatrice du collectif Non au report. Je ne connais pas de dossiers qui avancent quand on les reporte systématiquement." "Pour justifier le report, ajoute-t-elle, le gouvernement a évoqué la situation des petits établissements qui n’avaient pas les moyens de réaliser ces travaux. La réalité, c’est que le gouvernement lui-même n’a pas suivi le mouvement", dénonce la jeune femme. 

Une situation "inadmissible"

"Ce n’est pas un bon signe pour les personnes handicapées, qui voient le délai de la mise en accessibilité de leurs commerces, des gares et des transports reculer pendant encore trois ans, six ans voire neuf ans. Il y a de quoi être en colère", a dénoncé pour sa part ce mercredi sur Europe 1 Arnaud de Broca, secrétaire générale de l’association des accidentés de la vie (FNATH) qui compte plus de 200 000 adhérents.

Sur les réseaux sociaux, les réactions se multiplient, de la part des anonymes comme des personnalités. Ainsi l’acteur et réalisateur Dominique Farrugia, atteint depuis plus de 20 ans de la sclérose en plaques, a réagi sur son compte Twitter, dénonçant une situation "inadmissible" et proposant de bloquer les portes de Paris avec leurs fauteuils roulants… tout en se demandant comment réussir à les atteindre ! 

Tags:
handicap
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
La mise en garde du pape François contre la « tentation idolâtre ...
2
Lauriane Vofo Kana
Un livre pour garder l’espérance en temps de covid se hisse...
3
C8 Messe 15 août
La rédaction d'Aleteia
La diffusion de la messe du 15 août sur C8 fait réagir
4
Jeanne et Jean Bodet - Bébé Cotignac
Lauriane Vofo Kana
Meurtris par quatre fausses couches, ils accueillent leur « bébé ...
5
Caroline Becker
Les cierges de Notre-Dame de Paris brûlaient-ils toujours au lend...
6
MESSE-TRIDENTINE
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : « L’occasion d’un rapprochement en v...
7
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement