Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 23 mai |
Saint Didier de Vienne
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Handicap : le Parlement repousse à nouveau la mise aux normes des bâtiments

Handicap Parking – fr

© WELS net / CC

https://www.flickr.com/photos/welsnet/3404725406

Mathilde Rambaud - publié le 23/07/15

Alors qu'ils devaient se mettre en conformité d'ici le 1er janvier 2015, les établissements accueillant du public viennent de se voir accorder de nouveaux délais pour effectuer les travaux nécessaires.

Les personnes handicapées vont encore devoir attendre des années avant de pouvoir accéder librement aux bâtiments des services publics. Face aux nombreux retard accumulés, le Sénat a validé, ce mardi 21 juillet, le projet de loi prévoyant le report de l’accessibilité des lieux publics aux personnes atteintes d’un handicap. Alors que la loi de 2005 avait entériné le 1er janvier 2015 comme échéance, les élus, face aux retards accumulés, ont donné leur feu vert pour l’octroi de trois à neuf années supplémentaires pour que les établissements français se mettent en conformité avec la loi. À ce jour, seulement 40% des bâtiments sont aux normes.

"Cette réforme n’est qu’un moyen de reporter le problème, s’insurge sur FranceTVinfo Elisa Rojas, fondatrice du collectif Non au report. Je ne connais pas de dossiers qui avancent quand on les reporte systématiquement." "Pour justifier le report, ajoute-t-elle, le gouvernement a évoqué la situation des petits établissements qui n’avaient pas les moyens de réaliser ces travaux. La réalité, c’est que le gouvernement lui-même n’a pas suivi le mouvement", dénonce la jeune femme. 

Une situation "inadmissible"

"Ce n’est pas un bon signe pour les personnes handicapées, qui voient le délai de la mise en accessibilité de leurs commerces, des gares et des transports reculer pendant encore trois ans, six ans voire neuf ans. Il y a de quoi être en colère", a dénoncé pour sa part ce mercredi sur Europe 1 Arnaud de Broca, secrétaire générale de l’association des accidentés de la vie (FNATH) qui compte plus de 200 000 adhérents.

Sur les réseaux sociaux, les réactions se multiplient, de la part des anonymes comme des personnalités. Ainsi l’acteur et réalisateur Dominique Farrugia, atteint depuis plus de 20 ans de la sclérose en plaques, a réagi sur son compte Twitter, dénonçant une situation "inadmissible" et proposant de bloquer les portes de Paris avec leurs fauteuils roulants… tout en se demandant comment réussir à les atteindre ! 

Tags:
Handicap
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement