Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 24 novembre |
Saints Martyrs du Vietnam
home iconActualités
line break icon

Le symbole ن a un an : retour sur l'emblème de solidarité avec les chrétiens d'Orient

Public Domain

Arthur Herlin - Publié le 17/07/15

Il y un an, nous découvrions comment le "noun" servait à stigmatiser les chrétiens d'Orient. Depuis, il est devenu un symbole d'unité et d'espérance, retour sur un phénomène né en France.​

Il y a tout juste un an, apparaissait sur les murs de certaines maisons à Mossoul en Irak les tout premiers ن. Cette lettre de l’alphabet arabe, le noun, équivalent de notre N, est la première lettre du mot "Nazaréen", appellation par laquelle les islamistes désignent les chrétiens tels que présentés dans le Coran. Peinte sur la porte de certains foyers, cette lettre, devenue sinistre symbole de haine, servait alors aux fanatiques islamistes pour mieux reconnaître les chrétiens et ainsi les soumettre à un impôt spécial, les convertir de force à l’islam ou les tuer.

Un grand détournement

Quelques jours plus tard, fleurissait un peu partout sur Internet ce même symbole, devenu cette fois un véritable signe de ralliement pour tous ceux qui voulaient témoigner leur solidarité avec le drame que vivent ces frères d’Orient. Détourné tout d’abord par une Française de 19 ans pour en faire un signe de fraternité, la lettre noun s’est répandue partout dans le monde via les réseaux sociaux Twitter, Instagram, Facebook, témoignant ainsi de la formidable unité manifestée par l’ensemble des chrétiens.

Le 26 juillet 2014, Aleteia se faisait à son tour le relais de cet élan de solidarité, écrivant alors : "En soutien avec les chrétiens d’Irak persécutés dans l’indifférence la plus totale, entre le drame ukrainien et le conflit israélo-palestinien, les chrétiens du monde entier sont appelés à afficher ce symbole ن  sur les réseaux sociaux". En ce jour de triste anniversaire, nous réitérons plus que jamais cet appel.

Tags:
mossoul
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
La rédaction d'Aleteia
L'ultime enregistrement de Michael Lonsdale s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement