Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 19 mai |
Pentecôte
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Un survivant de la barbarie nazie vient en aide aux chrétiens d’Orient

043_DPA-PA_148A9000A62D8C79-AFP – fr

© ARMIN WEIGEL / DPA / DPA PICTURE-ALLIANCE/AFP

Sylvain Dorient - publié le 16/07/15

George Weidenfeld, juif autrichien sauvé par des groupes chrétiens de la barbarie nazie, veut à son tour aider les chrétiens persécutés au Moyen-Orient.

Lord George Weidenfeld se souvient que, dans les années 30, des groupes chrétiens comme les Quakers et les Frères de Plymouth ont aidé des juifs à fuir l’Autriche pour venir s’installer en Angleterre. Il a fait partie de ces rescapés et a fondé une maison d’édition londonienne. À 95 ans, il entend "payer sa dette", comme il l’explique au Times of Israël : "Il y avait tant de jeunes gens dans ces Kindertransports. C’était des Quakers et d’autres dénominations chrétiennes qui ont amené ces enfants en Angleterre. C’était une opération très noble et, en tant que juifs, nous devons être reconnaissants et faire quelque chose pour les chrétiens en danger".

Objectif : sauver 2 000 chrétiens

Durant la semaine du 6 au 12 juillet 2015, l’initiative, financée par le Fond Weidenfeld Safe Havens et des associations chrétiennes britanniques, a permis l’installation en Pologne de 150 chrétiens. À terme, elle devrait concerner 2 000 personnes. George Weidenfeld, dans une interview au quotidien italien La Stampa, confie qu’il croit que les juifs et les catholiques sont par nature "les meilleurs amis". Il n’a jamais condamné ce qu’il appelle la "vraie Allemagne" ou la "vraie Italie" à cause du nazisme et du fascisme, et se dit impressionné par la reconstruction de l’Allemagne. Ses allégeances vont dans l’ordre à Israël, en tant qu’activiste sionniste, au Royaume-Uni, qui l’a accueilli et à la civilisation européenne. Son intérêt pour l’Église catholique, et pour le pape Jean Paul II en particulier, lui ont d’ailleurs valu de réaliser l’un des plus beaux "coups" de sa carrière d’éditeur : la publication en 2005 de Memory & Identity, du Pape polonais par Weidenfeld & Nicolson.

"Le djihad est pire que le nazisme"

Lord Weidenfeld se montre très préoccupé par la tournure des événements au Moyen-Orient, expliquant qu’à son sens les djihadistes sont plus dangereux encore que les bourreaux nazis ou communistes. Il s’en explique auprès du blog Baghdad Hope : "Un soldat SS ou le gardien d’un goulag justifiait sa cruauté au nom d’Hitler ou de Staline. Un djihadiste croit avoir Dieu avec lui. C’est difficile à combattre. Et c’est une violence qui n’a pas de frontière. Cela affecte non seulement les pays des soi-disant Printemps arabes, mais aussi l’Afrique, Boston ou Londres. Il faut le combattre systématiquement".

Une initiative réservée aux chrétiens ?

L’initiative de M. Weidenfeld n’a reçu l’aide d’aucun État et a soulevé des critiques en raison de son caractère "discriminatoire", l’éditeur austro-britannique ne sauvant que des chrétiens et des juifs, et pas de musulmans. Plusieurs médias, comme le Daily Mail, attribuent à son initiative le qualificatif ambigüe de "croisade". Il s’en explique : "Je ne peux pas sauver tout le monde, mais il se trouve qu’il y avait une possibilité spécifique de sauver des chrétiens et des juifs en danger. L’État islamique est sans précédent dans sa sauvagerie primitive, très différente de celle plus sophistiquée des nazis. Il n’y a jamais eu pire racaille que ces gens". 

Tags:
Chrétiensjuifsjuste parmi les nations
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement