Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Pourquoi un catholique ne peut-il pas pratiquer le spiritisme ?

© ANTONIO SCORZA / AFP
Partager

Voici 21 raisons fondamentales pour lesquelles les croyances des spirites sont incompatibles avec la foi catholique romaine.

Chaque religion possède ses dogmes, ses articles de foi. Si deux religions avaient les mêmes pensées et les mêmes dogmes, elles ne seraient pas deux, mais une seule religion. Une seule et même personne ne peut donc appartenir à deux religions, car elle ne pratiquera honnêtement ni l’une ni l’autre. Ainsi, le catholique ne peut pas être spirite parce que :

1. Le catholique admet la possibilité du mystère et accepte les vérités à condition qu’elles soient révélées par Dieu, de façon certaine. Le spirite proclame qu’il n’y a pas de mystères et que tout ce que l’esprit humain ne peut pas comprendre est faux et doit être rejeté.

2. Le catholique instruit croit que Dieu peut faire et fait des miracles. Le spirite rejette la possibilité de miracles et enseigne que Dieu, Lui aussi, doit obéir aux lois de la nature.

3. Le catholique croit que la Bible a été inspirée par Dieu, et donc qu’elle ne peut pas contenir d’erreurs en matière de foi et de morale. Le spirite déclare que la Bible est remplie d’erreurs et de contradictions et qu’elle n’a jamais été inspirée par Dieu.

4. Le catholique croit que Jésus a envoyé l’Esprit Saint aux apôtres et à leurs successeurs afin qu’ils puissent transmettre fidèlement la doctrine de l’Église. Le spirite déclare que les apôtres et leurs successeurs n’ont pas compris les enseignements du Christ et que tout ce qu’ils ont transmis est erroné ou a été falsifié.

5. Le catholique croit que le Pape, successeur de saint Pierre, est infaillible en matière de foi et de morale. Le spirite déclare que les Papes n’ont fait que répandre l’erreur et l’incrédulité.

6. Le catholique croit que Jésus a institué l’Église afin qu’elle poursuive Son œuvre. Le spirite déclare que, jusqu’à la venue d’Allan Kardec (le père de spiritisme en France, ndlt), l’œuvre du Christ était inutilisée et perdue.

7. Le catholique croit que Jésus a enseigné la totalité de la Révélation et qu’il ne reste plus rien à révéler. Le spirite proclame que le spiritisme est la troisième révélation, destinée à rectifier et même à remplacer l’Évangile du Christ.

8. Le catholique croit dans le mystère de la Très Sainte Trinité. Le spirite nie cet auguste mystère.

9. Le catholique croit que Dieu est Créateur de tout, un Être unique, distinct du monde. Le spirite affirme que les hommes sont des particules de Dieu (véritable panthéisme).

10. Le catholique croit que Dieu a créé l’âme humaine au moment de son union avec le corps. Le spirite affirme que notre âme est le fruit d’une lente et longue évolution, ayant passé par le règne animal, végétal et animal.

11. Le catholique croit que l’homme est composé d’un corps réel et d’une âme. Le spirite affirme qu’il est composé du périsprit et de l’âme, le corps n’étant qu’une enveloppe temporaire, "un alambic pour purifier l’esprit".

12. Le catholique obéit à Dieu qui interdit strictement l’invocation des morts. Le spirite fait de cette invocation une nouvelle religion.

13. Le catholique croit en l’existence des anges et des démons. Le spirite affirme qu’il n’y a pas d’anges, mais des esprits évolués et qu’ils étaient des hommes ; les démons n’existent pas, mais seulement des esprits imparfaits qui n’ont pas atteint la perfection.

14. Le catholique croit que Jésus-Christ est vraiment le Fils Unique de Dieu, seconde Personne de la Sainte Trinité. Le spirite nie cette vérité fondamentale de la foi chrétienne et affirme que le Christ est seulement un grand médium, rien de plus.

15. Le catholique croit aussi que Jésus est vrai homme, doté d’un corps et d’une âme. Les spirites, pour la plupart, affirment que le Christ avait seulement un corps apparent ou fluidique.