Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Miracle du Web, le SDF au piano a retrouvé son fils

You Tube
Partager

C’est une belle nouvelle : Donny ne savait même pas si son père était mort ou vivant. Une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux le lui a rendu.

Voilà des dénouements comme on les aime, et que le Web affectionne tout particulièrement… Après l’histoire du petit Gabriel, qui a ému le monde entier en faisant ses devoirs dans la rue et qui a reçu suffisamment d’argent pour voir son avenir d’étudiant assuré, voici que l’inimaginable s’est produit aussi pour le SDF Donald Gould, 51 ans, un vétéran de la marine américaine, filmé dans une rue de Sarasota, en Floride, en train de jouer du piano après avoir tout perdu, sa vie, sa famille, sa santé, son domicile :  son fils, dont il n’avait plus de nouvelles, fait partie des 8 millions de personnes qui ont vu la vidéo, devenue virale en à peine trois jours.

Retrouvailles et nouveau départ

Donny a 18 ans. Adopté à l’âge de 5 ans par Terri et Darryl, il ne savait même pas si son père était mort ou vivant. Depuis le décès brutal de sa mère en 1998, son père – qui jouait jadis de la clarinette au sein des marines avant de devenir professeur de musique – était entré dans un engrenage infernal : dépression, drogue, perte de la garde de son fils. Mais il avait la musique dans le sang et celle-ci lui a rendu son fils grâce à la puissance des réseaux sociaux. Le 9 juillet dernier ils ont pu converser ensemble, via FaceTime, l’application de visioconférence d’Apple, et, grâce à ce fils retrouvé, Donald s’est senti pousser des ailes et a accepté d’intégrer un centre de désintoxication. À sa sortie, il aura la possibilité de passer le diplôme de musique, auquel il avait renoncé il y a quelques années, grâce à un appel aux dons. En attendant, un bar de Sarasota l’a contacté et lui a proposé un emploi.

Comme le SDF au piano, le SDF culturiste

Des histoires de retrouvailles comme celle de Donald et Donny, le Web n’en est pas avare, devenant de vrais symboles d’espérance pour tous ceux qui pensent avoir tout perdu et ne pas avoir droit à une nouvelle chance dans la vie. Jacques Sayagh est un SDF culturiste. Il vivait lui aussi dans la rue, mais à Paris cette fois, tombé dans une vie marginale qui l’avait éloigné de son fils, Rémi, qu’il ne voyait plus depuis les années 2000. Lui aussi, après des années d’errance et de dépendance à la drogue, grâce à une vidéo qui l’avait sorti de l’ombre en montrant ses talents de bodybuilder, il était devenu pour toute la planète "le champion du monde du culturisme de rue". En quelques semaines, sa vidéo avait été vue par plus de 4 millions d’internautes, et pas seulement en France, sa notoriété lui permettant de passer Noël avec son fils et ses deux petits-enfants.
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]