Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 07 décembre |
Saint Ambroise de Milan
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Irak : Un violoncelle contre Daesh

Sylvain Dorient - publié le 11/07/15

La vidéo d’un musicien qui joue du violoncelle sur le site d’un attentat du pseudo État islamique est devenue virale sur Internet.

Karim Wasfi, le chef de l’Orchestre symphonique national irakien, s’est installé pour jouer de la musique sur le site d’un attentat à la voiture piégée qui avait fait au moins 10 morts et 27 blessés à Bagdad. On voit l’homme en costume de scène, assis à l’endroit exact où la bombe a explosé, jouant tout seul, puis entouré de badauds curieux, de plus en plus nombreux. C’est une forme de revanche sur les terroristes, signe que la vie continue et symbole du rejet de l’organisation État islamique, qui interdit certains types de musique, dont la musique classique.

"Le raffinement devrait être la norme"

Dans une interview accordée à Al Jazeera, M. Wasfi s’est expliqué sur cette initiative qu’il conçoit comme un refus de voir les attentats à la bombe comme une norme : "La sensibilité et le raffinement devraient être la norme, pas les explosions des bombes". Comme la majorité des Irakiens, il a ressenti le besoin de se venger après cet attentat odieux. En guise d’arme, il a donc empoigné son violoncelle, avec le sentiment d’avoir le devoir de "rééquilibrer les choses". Certains soldats qui observaient la scène ont pleuré, raconte le maestro et les passants se sont rassemblés autour de lui apportant des bougies et des fleurs, le priant de jouer encore.

"Ils préfèrent le bruit des bombes"

Cette performance musicale pourrait lui valoir de devenir la cible de terroristes, qui affirment que la musique classique est haram ("péché" en arabe). Ce à quoi M. Wasfi répond qu’il n’est pas intimidé : "Si des gens sont assez malades pour ne pas accepter la musique classique, s’ils la diabolisent et qu’ils n’entendent plus que le bruit des bombes, je peux le leur imiter avec mon violoncelle, sans tuer personne. Il devrait pouvoir écouter cela". Il répond avec la même hauteur à ceux qui prétendent qu’en temps de guerre il est indécent de se préoccuper de luxe comme le divertissement ou l’art. La musique est à ses yeux aussi indispensable que l’eau ou l’air. "Peut-être qu’à ma façon, je suis aussi extrémiste que ces fous !", conclut-il.

Des artistes contre la guerre

À Alep, en Syrie, ville dont la situation est bien plus grave encore qu’à Bagdad, des photographes et des peintres résistent avec leurs armes apparemment dérisoires au chaos et à la destruction. À l’ensauvagement du monde ! Le photographe Issa Touma (
Aleteia), organise ainsi des expositions de photos qui ressuscitent l’Alep d’avant-guerre. Le peintre syrien Tammam Azzam a aussi réalisé une fresque qui symbolise l’esprit de résistance sur la violence et la laideur : une reproduction géante du Baiser de Gustav Klimt, sur un mur criblé d’impacts 
(crédit photo
Facebook
) !
Tags:
bagdadÉtat islamiqueIrakMusique
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement