Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 27 juillet |
Sainte Nathalie et ses compagnons
home iconÉglise
line break icon

Chine : plus de 500 croix détruites en deux ans

© China Aid Association

Isabelle Cousturié - Publié le 11/07/15

En une semaine, la campagne communiste a frappé cinq églises catholiques dans les diocèses de Taizhou et de Hangzhou, et plus seulement à Wenzhou où les croix ont été décimées.

La campagne de démolition "trois rectifications pour une démolition" entreprise par les autorités de la province de Zhejiang se poursuivent, voire s’étendent d’un diocèse à l’autre, comme le signale des sources locales à Ucanews. Celles-ci font état du retrait de cinq croix sur cinq églises catholiques en une semaine : quatre dans le diocèse de Taizhou et une dans le diocèse de Hangzhou. Et plus seulement dans le diocèse de Wenzhou où les autorités, depuis mai dernier, concentraient leurs interventions. 

Pas plus d’un dixième de la hauteur de la façade

La campagne antichrétienne bat son plein depuis deux ans. Mais depuis mai dernier, le parti communiste chinois (PCC) a franchi un nouveau pas en l’accompagnant de nouvelles règles qui "encadrent strictement" la présence de croix sur les toits des édifices religieux catholiques et protestants : les croix doivent être placées sur les façades et non plus au sommet des églises ou des clochers. Leur taille ne doit pas dépasser un dixième de la hauteur de la façade et leur couleur doit se confondre avec celle de l’édifice.

Jusqu’à présent les autorités se limitaient à Wenzhou, surnommée "la Jérusalem d’Orient", en raison du grand nombre d’églises présentes sur son sol, mais aujourd’hui elles poussent plus loin en ciblant d’autres diocèses. Le 2 juillet dernier, ce sont les croix des églises de Songmun, Xinhe, Muyu et Dasi du diocèse de Taizhou qui ont été démolies et celle de l’église Xiaoshan du Sacré-Coeur de Jésus, dans le diocèse de Hangzhou. 

Plus de 500 croix détruites en deux ans

Selon Bob Fu, de China Aid, organisation basée aux États-Unis et soutenant les chrétiens de Chine, en deux ans, ce sont plus de 500 croix surmontant ou ornant des lieux de culte chrétiens, catholiques comme protestants, qui ont été démontées ou abattues, et 35 lieux de culte rasés au sol. Une source catholique à Hangzhou, rapportée par le site italien Tempi.it, fait savoir que "les curés de paroisse sont soumis à des pressions" constantes qu’ils doivent "affronter seuls". Les autorités, ajoute cette source, menacent les prêtres de démolir directement leurs églises s’ils ne laissent pas enlever et détruire leurs croix, ceci constituant pour eux "un vrai dilemme". Une autre église de Fuyang a été notifiée le mois dernier et s’attend à subir le même sort. Les autorités auraient déclaré que "seule la cathédrale catholique et deux églises protestantes échapperaient à la campagne".

Tags:
chineChrétienscroix
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
2
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
3
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux de cul...
4
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
5
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
6
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
7
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement