Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Unesco : d’autres chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle au patrimoine mondial

wikipedia
Partager

Parmi tant d’autres sites, le Comité du patrimoine mondial inscrit également les vignobles de Champagne et de Bourgogne, en France, et les Missions de San Antonio aux États-Unis .

Une extension du site des
Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle
"Camino francés" et "chemins du Nord de l’Espagne", vient de faire son entrée sur la liste du patrimoine mondial de l’
Unesco, sur décision du Comité du patrimoine mondial, réuni à Bonn (Allemagne) jusqu’au 8 juillet. Il est l’un des nombreux sites (une quinzaine) approuvés cette année par le comité qui a également décidé d’accepter l’inscription des vignobles de Champagne et de Bourgogne, en France, et les missions historiques de San Antonio, aux États-Unis. 

Saint-Jacques de Compostelle

Le réseau de quatre itinéraires de pèlerinage chrétien au Nord de l’Espagne est une extension du bien en série "Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle", inscrit en 1993 sur la liste du patrimoine mondial. Couvrant une superficie de 1 500 km, il comprend le Chemin côtier, le Chemin de l’intérieur du Pays basque-La Rioja, le Chemin de la Liébana et le Chemin primitif. Le site répond au besoin des pèlerins et comprend un ensemble de biens de grande importance historique comme des cathédrales, des églises, des hôpitaux, des hôtels ou encore des ponts. Sur cette extension, on trouve des sentiers datant des
débuts du pèlerinage, nés après la découverte au IX
e siècle d’un tombeau attribué à l’apôtre Jacques le Majeur. L’itinéraire fait partie également des Itinéraires culturels européens (ICE), label créé par le Conseil de l’Europe pour promouvoir une culture européenne commune.

 

Le
Camino francès – chemin venant de Saint-Jean-Pied-de-Port par le col de Roncevaux – est la "voie royale" vers Saint-Jacques et de loin le chemin le plus fréquenté ; le Chemin du Nord est un beau parcours mais plus "physique" qui longe la côte Atlantique au Nord de l’Espagne, jadis fréquenté par les pèlerins débarquant par voie maritime dans les ports basques et de Cantabrie.

Champagne et Bourgogne

Aujourd’hui, plus de 1 000 sites dans 161 pays sont classés par l’organisation des Nations unies. Pour figurer sur la liste, les candidats doivent répondre à au moins l’un des dix critères de sélection, comme être un chef-d’œuvre témoin du génie créatif humain ou un site naturel d’une beauté exceptionnelle. Samedi dernier, le Comité du patrimoine mondial a accepté d’inscrire les vignobles de Champagne et de Bourgogne sur la liste. Une reconnaissance qui assure protection et fréquentation touristique aux coteaux, maisons et caves de ces régions. Déposées dès 2006, les candidatures champenoise et bourguignonne étaient les seules demandes d’inscription françaises examinées en 2015 (
Yahoo).

Les Missions de San Antonio

Et aux États-Unis, ce sont les Missions de San Antonio qui ont intégré la liste du patrimoine mondial de l’Unesco où figuraient déjà 22 lieux, dont des incontournables vestiges et sites culturels comme la Statue de la Liberté, le Hall de l’Indépendance à Philadelphie, ou encore le trésor naturel du Grand Canyon. Les cinq Missions – Concepción, San José, San Juan, Espada et San Antonio de Valero (Alamo) –, construites au début des années 1700 pour convertir les Amérindiens au christianisme, sont le symbole d’une époque où le monde était en pleine expansion, différentes cultures se côtoyaient, avec un paysage mondial qui allait changer pour toujours. Elles sont le troisième site nommé aux États-Unis ces 20 dernières années. La demande avait été faite en 2007. Sites historiques protégés, les missions accueillent des millions de visiteurs chaque année. Toutes, à l’exception d’Alamo, sont encore des paroisses catholiques toujours actives auprès des communautés environnantes et des descendants des premiers habitants (
Unesco).