Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 18 octobre |
Saint Luc
Aleteia logo
home iconActualités
line break icon

Mali : Un chef d’Aqmi tué par les forces spéciales françaises

AFP

aqmi

Philippe Oswald - Publié le 07/07/15

Cadre d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), Ali Ag Wadossene était l’organisateur présumé de l’enlèvement de Serge Lazarevic et de Philippe Verdon.

L’état-major des Armées françaises a annoncé ce mardi 7 juillet la mort d’un des responsables d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), le Malien Ali Ag Wadossene. Il a été tué au combat dimanche dernier, lors d’une opération des forces spéciales françaises de l’opération "Barkhane", dans la région Nord de Kidal, au Mali, au cours de laquelle deux autres djihadistes ont été faits prisonniers. Deux militaires français ont été blessés pendant les combats mais leur pronostic vital n’est pas engagé selon le porte-parole de l’état-major, le colonel Gilles Jaron.

Succès pour les forces spéciales

Organisateur présumé de l’enlèvement en novembre 2011 des otages français Serge Lazarevic et de Philipe Verdon, qui, lui, avait été assassiné, Ali Ag Wadossene était l’un des quatre djihadistes relâchés le 9 décembre 2014 par le Mali en échange de la libération de Serge Lazarevic (Aleteia). Ces libérations avaient soulevé les protestations d’ONG et des partis politiques maliens. "Mohamed Ali Ag Wadossene appartient à une famille connue de Kidal, précise RFI. Sa mère est une des égéries du MNLA (Mouvement national de libération de l’Azawad, groupe nationaliste touareg du Nord Mali, ndlr). Son oncle Sedane ag Hita, membre d’Aqmi, est cité comme l’un des commanditaires de l’enlèvement et de l’assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon, deux reporters de RFI, le 2 novembre 2013 à Kidal."

Le succès de l’opération des forces spéciales "déstabilise la chaîne de commandement d’une katiba (brigade, ndlr) d’Aqmi" et "porte à nouveau un coup dur aux groupes armés terroristes au Sahel", selon le communiqué de l’armée. Celle-ci avait déjà annoncé la mort de quatre terroristes dont "deux importants chefs" d’Aqmi dans cette même région Nord du Mali, dans la nuit du 17 au 18 mai 2015 (France Info). A Bamako, l’ensemble de la classe politique, le parti présidentiel comme l’opposition, manifeste son soulagement après la mort de Mohamed Ali ag Wadoussène, "même si certains réclament une meilleure coopération de la France avec les autorités maliennes", constate RFI.

Tags:
aqmimali
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Mathilde de Robien
Sept idées reçues sur la chasteté
2
Mathilde de Robien
Les questions à se poser pour savoir si on aime vraiment
3
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
4
Agnès Pinard Legry
Le miracle qui va faire de Jean Paul Ier un bienheureux
5
Bracelet Marie-Antoinette
Marzena Devoud
L’émouvante histoire du bracelet de Marie-Antoinette
6
Pope Francis - speech
I.Media
Le pape François plaide pour l’inculturation de l’Évangile
7
Mathilde de Robien
La pyramide de la patience ou les étapes de la relation amoureuse
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement