Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Facegloria : un Facebook pour les chrétiens part à la conquête des Brésiliens

© Capture d'écran YouTube
Partager

Quatre Brésiliens chrétiens évangéliques ont lancé Facegloria, concurrent de Facebook : pas de gros mots, et pour "liker" on dit "amen" !

"Sur Facebook, on voit beaucoup de violence et de pornographie. C’est pourquoi nous avons pensé à fonder un réseau où nous pourrions parler de Dieu, de l’Amour et partager sa Parole", a expliqué à l’AFP l’un des fondateurs, le dessinateur Atilla Barros. Ce projet, monté par quatre jeunes gens, tous collègues à la mairie de Ferraz de Vasconcelos, compte déjà 100 000 utilisateurs !

Internet propre

Les images dénudées et violentes y sont proscrites, ainsi que 600 "gros mots". Pour faire respecter ces règles, une équipe de 20 volontaires patrouille sur le réseau, supprimant les selfies suggestifs et vérifiant que les utilisateurs respectent l’esprit de Facegloria. Une tâche presque superflue selon l’une des volontaires. Daiane Santos, 26 ans, explique en effet qu’ils ont affaire à un public "plus sélect" que celui de Facebook. Grâce à la contribution des volontaires comme Daiane, ce réseau a pu être lancé avec seulement 16 000 dollars de dons.

"Déranger Facebook et Twitter dans le monde !"

Pour le moment, le tout jeune Facegloria se développe naturellement – et rapidement – auprès de son public "cœur de cible" : les chrétiens évangéliques brésiliens. Cette communauté connaît une croissance ininterrompue dans ce pays et constitue désormais 22% de la population, soit presque 45 millions de personnes ! Pour les créateurs de Facegloria, leur réseau social a pour première vocation de remplacer Facebook pour les évangélistes du pays. Si tout continue d’avancer à ce rythme, ils espèrent 10 millions d’utilisateurs d’ici deux ans. Un objectif ambitieux mais réalisable au regard de l’engouement des Brésiliens pour les réseaux sociaux. Une fois la masse nécessaire atteinte, il sera dès lors capable de chatouiller ses grands concurrents. Et pas seulement au Brésil, avertit le maire Acir dos Santos, responsable de l’entreprise éditrice de Facegloria : "Notre réseau est mondial. Nous avons aussi acheté le domaine Faceglory en anglais et dans toutes les langues possibles et imaginables. Nous voulons déranger Facebook et Twitter au Brésil et dans le monde".

"Sans péché", donc plutôt suspect ?

Chris Matyszczyk, journaliste pour cnet .com, s’est inscrit pour tester le site. Il s’inquiète de l’entre-soi ainsi créé : "Ce site est juste un nouvel exemple de la façon dont les gens aiment à graviter autour de leurs semblables, plutôt qu’avec le grand public, avec les grands pécheurs". Critique exagérée : il n’y a rien de sectaire à vouloir se retrouver entre personnes partageant des convictions communes.

Pour en avoir le cœur net, Aleteia a envoyé à son tour un journaliste en exploration dans Facegloria. Après s’être fait – facilement – quelques nouveaux amis brésiliens, il a découvert un monde merveilleux, de vidéos et de photos de chats… Bref, toutes les publications qui cartonnent sur Facebook… et qui nous font perdre un temps précieux ! Un Facebook bleu clair, avec certainement plus de gospel et de messages à la gloire du Christ mais pas de publicités, ni de photos de massacre, ni de selfies aguicheurs… Cela repose, espérons que Facegloria saura conserver cette fraîcheur quand le nombre de ses utilisateurs passera la barre du million !

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]