Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les Guides appelées par le Pape à valoriser la condition féminine

AFP PHOTO / TIZIANA FABI
Pope Francis wears a Scout's scarf during an audience to catholic Scouts at the Paul VI audience hall on November 8, 2014 at the Vatican. AFP PHOTO / TIZIANA FABI
Partager

« Il est très important que la femme soit valorisée comme il convient, et qu’elle puisse prendre toute la place qui lui revient, tant dans l’Église que dans la société », a souligné François en recevant une délégation de guides.

"L’éducation est en effet le moyen incontournable de permettre aux jeunes filles de devenir des femmes actives et responsables, fières et heureuses de leur foi au Christ vécue au quotidien. De cette manière elles participeront à la construction d’un monde imprégné de l’Évangile." C’est ce qu’a déclaré le pape François vendredi midi au Vatican aux déléguées de la Conférence internationale catholique du guidisme, venues à Rome pour leur 50e anniversaire autour du thème : "Vivre comme Guide la joie de l’Évangile".

Le Pape y voit là "un magnifique programme : annoncer aux autres, par le témoignage de notre propre vie, que rencontrer Jésus nous rend heureux ; que rencontrer Jésus nous libère et nous guérit ; que rencontrer Jésus nous ouvre sur les autres et nous pousse à l’annoncer, en particulier aux plus pauvres, à ceux qui sont les plus loin, les plus seuls et abandonnés". Cet héritage doit être entretenu et développé a conseillé le Pape.

Les guides, l’écologie et la condition féminine

François a profité de cette rencontre pour rappeler que "l’éducation à l’écologie est essentielle pour transformer les mentalités et les habitudes, afin de surmonter les inquiétants défis qui se posent à l’humanité concernant l’environnement", comme il l’a écrit dans son encyclique Laudato si’. À ce titre, "le guidisme, qui accorde dans sa pédagogie une place importante au contact avec la nature, est particulièrement bien armé pour cela", a-t-il reconnu. Il a ainsi salué "cette habitude de contemplation (qui) les portera à vivre en harmonie avec elles-mêmes, avec les autres et avec Dieu. C’est un nouveau style de vie, plus conforme à l’Évangile qu’elles pourront ensuite transmettre dans leurs lieux de vie".

S’adressant à un auditoire féminin, le Pape a rappelé qu’il était "très important que la femme soit valorisée comme il convient, et qu’elle puisse prendre toute la place qui lui revient, tant dans l’Église que dans la société". "Nous sommes dans un monde où se répandent les idéologies les plus contraires à la nature et au dessein de Dieu sur la famille et le mariage. Il s’agit donc, a expliqué le Pape, non seulement d’éduquer les jeunes filles à la beauté et à la grandeur de leur vocation de femme, dans un rapport juste et différencié entre l’homme et la femme, mais aussi à prendre des responsabilités importantes dans l’Église et dans la société. Dans certains pays où la femme est encore en position d’infériorité, et même exploitée et maltraitée, vous avez certainement un rôle notable de promotion et d’éducation à jouer."

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]