Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 29 juillet |
Sainte Marthe
home iconÉglise
line break icon

La Profession de foi de Pierre

Saint Peter and Saint Paul

© Communauté catholique Shalom/Dingman

Daniel Ramos - Communauté catholique Shalom - Publié le 29/06/15

En cette fête de saint Pierre, Daniel Ramos, de la Communauté catholique Shalom, revient sur la Profession de foi de l'apôtre et sa réponse à la question du Christ : "Pour vous, qui est le Fils de l'homme ?".

Ce texte commence par une question posée par Jésus par rapport à sa propre identité : "Pour les hommes, qui est le Fils de l’homme ?". Jésus avait jusqu’à ce moment-là vécu une vie communautaire avec ses disciples. Ceux-ci avaient eu du temps pour commencer à saisir qui était Jésus. Jésus leur pose donc la question, afin de pouvoir arriver à l’essentiel, c’est-à-dire à sa propre identité.
Les disciples répondent ce qu’ils avaient entendu de la bouche des gens. L’idée que les foules font de Jésus n’implique pas un engagement personnel de leur part. La réponse vient du dehors, et non d’une expérience intérieure. La foi des foules vient de l’observation, des raisonnements humains, des impressions particulières… Cette foi aurait pu être obtenue par n’importe quelle personne dotée d’un sens de l’observation. Chacun a une interprétation différente de la personne de Jésus. Ce serait, comme dirait Jésus, "une foi donnée par la chair et le sang", fruit des ressources humaines, et non reçue de Dieu, mais de soi-même.

"Tu es le Christ, le Fils du Dieu Vivant !"

Ensuite Jésus arrive au point qu’Il voulait toucher : "Et vous, que dites-vous ?". La réponse de Pierre est une confession de la foi chrétienne dans son intégralité. "Tu es le Christ", annoncé par les prophètes ; "le Fils", indiquant une relation unique, celle de Jésus avec son Père ; "du Dieu Vivant", formule biblique qui évoque le Dieu qui donne la vie ; pour les chrétiens, le Dieu qui a ressuscité Jésus.
Pierre devient donc un modèle pour une foi chrétienne ferme, vigoureuse, fondée sur le roc. Et cela Jésus l’explique : "Heureux es-tu ! (…) Ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père !" (Mt 16, 17). Or, la foi ici n’est plus fruit d’une interprétation personnelle, n’est pas une conséquence de ce qui a été entendu, mais elle est donnée par quelqu’un ! Cette révélation, selon Jésus, le Père l’a faite aux tout petits (Mt 11,25), à ceux qui sont entrés dans une relation filiale avec Dieu.

La foi, un oui d’accueil de la part de l’homme

Nous aboutissons au contenu même de notre foi : ce n’est pas une simple doctrine, ni un ensemble de lois, mais toute une vie reçue dans une relation amoureuse avec Dieu. La foi est une réponse personnelle qui engage toute la vie du croyant, parce qu’elle s’insère dans une dynamique d’amour : Dieu se donne, je me donne, donc échange de dons, de vies. Tout en sachant que c’est Dieu qui prend l’initiative, c’est le Père qui révèle, et la foi est donc un "oui" d’accueil de la part de l’homme.
Jésus finit son commentaire en annonçant à Pierre sa nouvelle mission et en parlant de l’Église qu’Il va bâtir sur lui. L’Église est devenue le milieu vital de la foi : la foi met l’homme en relation, le décentre de lui-même pour le plonger dans une communauté. C’est bien connue la phrase : "Chrétien seul, chrétien en danger". La communauté des croyants est bien le lieu où l’Esprit de Jésus peut continuer à faire mûrir la foi de chacun. 

Demandons au Seigneur la grâce d’avoir une foi mûre, reçue du Père, telle que celle de Pierre ; et que le monde d’aujourd’hui puisse écouter comme un seul cri, celui de l’Église de Jésus, la proclamation : "Tu es le Christ, le Fils du Dieu Vivant !". Amen.  

Tags:
Foisaint pierre
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Christophe Dickès
Traditionis Custodes : « La diversité des rites fait la richesse ...
2
POPE FRANCIS
La rédaction d'Aleteia
Une indulgence plénière accordée ce dimanche 25 juillet
3
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
4
ELDERLY MAN
Philip Kosloski
Ce psaume qui souligne avec justesse la beauté de la vieillesse
5
HAPPY
La rédaction d'Aleteia
La prière des grands-parents
6
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
7
MARIAGE
Timothée Dhellemmes
Pass sanitaire : quelles sont les règles pour les mariages ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement