Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 03 mars |
Saint Guénolé
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Pape François : « Un vendeur d’armes ne peut pas être chrétien »

Pope Francis Turin – CPP – fr

© ALESSIA GIULIANI / CPP

June 21, 2015: Pope Francis delivers his speech during a meeting with the youths, in Turin, Italy.

Sylvain Dorient - publié le 27/06/15

Face à la jeunesse rassemblée à Turin dimanche, le pape François a condamné l’industrie de l’armement et rappelé que celle-ci n'était pas compatible avec la foi catholique.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

« Si vous ne vous fiez qu’aux hommes, vous avez perdu », a affirmé le Pape devant des milliers de jeunes gens lors du rassemblement de Turin, dimanche 21 juin. « Cela me fait penser à ces personnes, des managers ou des hommes d’affaires, qui se disent chrétiens et qui fabriquent des armes. Ils sont difficiles à croire, ne trouvez-vous pas ? » La foule a applaudi et François a continué son discours en critiquant ceux qui investissent dans l’industrie de l’armement : « L’hypocrisie est monnaie courante de nos jours… Ils disent une chose et en font une autre ».

Les vrais « Tony Stark »

C’est la première fois que le Pape attaque aussi frontalement l’industrie de l’armement. Il avait déjà par le passé fustigé les « Tony Stark » de la vraie vie, du nom du héros de comics Iron Man, un marchand d’armes repenti qui part rétablir la justice et le bon droit à grands coups d’armes de pointe… Le 11 juin 2014, il les avait appelés des « marchands de mort », et le mois dernier les avait accusés d’entretenir les conflits pour faire de l’argent, déclarant que « le diable [entrait] par les portefeuilles ».

Une guerre mondiale « par morceaux »

À la suite de son discours, le pape François a évoqué les deux Guerres mondiales, soulignant en particulier la Shoah et le massacre des Arméniens chrétiens. Il ne craint d’ailleurs pas de qualifier les conflits internationaux en cours d’une « guerre mondiale par morceaux », alimentée par les marchands d’armes. Or, ces dernières ne peuvent garantir la paix, c’est pourquoi le Saint-Père se prononce notamment contre la notion « d’équilibre de la terreur » entre pays disposant d’ogives nucléaires. Le 7 décembre 2014, il se rapportait à l’encyclique Gaudium et Spes : la paix véritable « ne peut pas être réduite à un équilibre des pouvoirs entre ennemis ; ni être maintenue par la dictature » (n°78).

Tags:
GuerrePape Françoisturin
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement