Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 05 mars |
Sainte Olive
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Le football, un puissant aide-mémoire contre Alzheimer

Líbero – Football vs Alzheimer © Revista Líbero – Youtube – fr

© Revista Líbero / Youtube

https://www.youtube.com/watch?v=f8AYq4HNFGQ

Isabelle Cousturié ✝ - publié le 26/06/15

En Espagne, le célèbre magazine "Foot Libero" lance une revue pour entraîner la mémoire des personnes atteintes d’Alzheimer… En France, mêmes perspectives prometteuses à partir de la mémoire du football.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Une étude menée par la Fondation Santé et Vieillissement de l’Université autonome à Barcelone prouve qu’en jouant sur le levier de leur passion, il est possible de travailler la mémoire des personnes atteintes par Alzheimer. Et pour certains, le football n’est pas seulement un sport mais bien une passion, comme ont pu le constater le magazine espagnol Foot Liberoet l’agence créative Lola qui ont décidé de mettre en place une véritable opération – appelée "Fútbol vs Alzheimer" – visant à aider les personnes âgées atteintes par cette terrible maladie.  

4 éditions factices utilisées par les médecins

Foot Libero a créé quatre numéros factices, rédigés comme s’ils avaient été publiés dans les années 40, 50, 60 et 70, avec, naturellement, des actualités sportives de l’époque, et sont allés à la rencontre de personnes âgées passionnées par ce sport. Toutes découvraient le magazine, en tentant de se remémorer les noms des joueurs. "Parler de foot les aide à améliorer leur mémoire, leur attention et leur état d’âme", affirment les concepteurs du projet. Les éditions spéciales de la revue ont été et continuent à être utilisées par les spécialistes du Centre national de référence pour les malades atteints d’Alzheimer.

Bientôt, en accédant au site Internet du projet, tout un chacun aura la possibilité de créer une édition personnalisée du magazine, avec des articles et des exercices pour entraîner la mémoire. Il suffira d’insérer les données de la personne intéressée, le nom de son équipe préférée et de télécharger la version online du magazine. Le média et moteur de recherche Creapills, spécialisé dans le détectage de nouvelles idées créatives, voit en cette initiative "une idée marketing intelligente, une initiative noble qui contribue à renforcer le capital sympathie" du magazine et de l’agence. 

Une première expérience en France à Dijon

En octobre 2014, une étude conduite par deux neuroscientifiques auprès des supporters de Dijon, en France, avait ouvert les mêmes perspectives en établissant la constance des souvenirs liés au football dans la mémoire des personnes âgées et dans l’accompagnement des malades d’Alzheimer. Le travail de la mémoire est au cœur des recherches de Chris Moulin, chercheur en neuropsychologie au sein de l’unité CNRS UMR 5022 à l’université de Bourgogne, et Olivier Rouaud, neurologue au Centre Mémoire ressources et recherche du CHU de Dijon. Et tous deux sont arrivés aux mêmes conclusions : "Le cerveau est ainsi fait qu’il retrouve d’autant plus facilement un souvenir qu’il est associé à d’autres, c’est ce mécanisme qui rend par exemple les fans de foot capables de dire où ils étaient et ce qu’ils faisaient le 12 juillet 1998", expliquent-ils, dans des propos rapportés par le journal L’Équipe. Les deux scientifiques en conviennent : "De petits puits de mémoire subsistent chez les malades, et ceux-ci leur sont d’autant plus accessibles que les souvenirs sollicités évoquent une passion à forte connotation sociale et émotionnelle comme le football". 

Il ne s’agit pas de guérir mais de réactiver des systèmes de compensation

L’étude de Dijon – qui devait faire l’objet d’une publication dans une revue scientifique – recoupe l’expérience "Football Memories" menée en Écosse, avec le soutien d’Alex Ferguson, auprès de groupes de supporters atteints par Alzheimer. C’est une voie de recherche alternative, complémentaire à la recherche médicamenteuse. Il ne s’agit pas de guérir mais de réactiver des systèmes de compensation pour lutter contre les symptômes de cette maladie qui touche plus de 900 000 personnes en France. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), on estime aujourd’hui à 35,6 millions le nombre de personnes dans le monde atteintes de démence. La maladie d’Alzheimer est impliquée dans 60 à 70% des cas. Le nombre de nouveaux cas de démence par an est d’environ 7,7 millions. Le nombre total de personnes atteintes de démence devrait presque doubler tous les 20 ans.

Tags:
AlzheimerFootball
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement