Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 19 mai |
Saint Yves
home iconÉglise
line break icon

Le maire du Lavandou fait interdire les messes estivales en plein air pour cause de « menace terroriste »

© Wikimedia Commons/Qjafcc

Mathilde Rambaud - Publié le 25/06/15

Gil Bernardi estime que la sécurité des paroissiens et vacanciers ne serait pas assurée. Le père Joseph NGuyen, le curé de la paroisse, ne décolère pas et se bat pour que le maire revienne sur sa décision.

C’est dans un courrier on ne peut plus officiel adressé le mardi 26 mai au responsable de la paroisse Saint-Louis que Gil Bernardi, le maire du Lavandou (LR, ex-UMP), a annoncé que les traditionnelles messes dominicales en plein air organisées "chaque été, depuis une vingtaine d’années", ne pourraient avoir lieu en 2015 :

Des tensions confessionnelles

Selon lui, "(…) les tensions confessionnelles et les événements du 7 janvier 2015 nous conduisent à ne pas attiser les critiques des adeptes de la laïcité, comme à ne pas exposer les paroissiens au geste d’un déséquilibré ou d’un fanatique. Ce motif de sécurité de vos paroissiens me paraît essentiel pour que le culte puisse se dérouler en toute sécurité". Retour imposé donc à l’intérieur de l’église Saint-Louis du Lavandou, malgré les fortes températures subies pendant les mois de juillet et août qui transforment l’édifice religieux en véritable fournaise, loin des conditions idéales du terrain de boules de la place Reyer, de ses frondaisons et son vent marin.

"On ne punit pas une religion pour les extrémismes d’une autre"

"C’est moi-même qui ai instauré cette messe en plein air depuis 1996", se défend dans les colonnes du Figarol’élu qui assure même sa volonté de maintenir, sous protection policière discrète, les processions de la Saint-Pierre et du 15 août. Le père Joseph NGuyen accueille cependant difficilement cette décision. Le religieux ne comprend d’ailleurs tout simplement pas ce choix, assurant qu’il n’y a "aucune tension confessionnelle au Lavandou".

Après le partage de la lettre sur Internet, les événements se sont emballés, mais le maire, pourtant assailli de coups de téléphone, campe sur ses positions. Dans une lettre ouverte, le conseiller municipal d’opposition Thierry Saussez s’insurge : "Notre histoire est liée à la chrétienté. La religion catholique respecte la laïcité. On ne punit pas une religion pour les extrémismes d’une autre".

Deux poids, deux mesures

Sur Internet, les réactions ne manquent pas, certains habitants de la commune s’étonnant que la fête de la musique ou les feux d’artifice fréquents en cette période de l’année ne souffrent pas des mêmes restrictions : "Monsieur le Maire, vous qui appliquez le principe de précaution en interdisant la messe dominicale à l’extérieur, soyez logique jusqu’au bout et interdisez les feux d’artifice chaque semaine en été car ils drainent beaucoup de monde", propose ainsi Stedel.

L’édile conclut sa missive en assurant espérer "que les tensions religieuses qui menacent notre pays s’éteignent pour nous permettre de retrouver toute la tolérance dont la France est capable depuis des siècles". Pas certain que les paroissiens soient sensibles à cet argument, à mille lieues du climat de paix dans lequel ils vivent au Lavandou. Un rassemblement est prévu lundi prochain, jour du conseil municipal, devant la mairie, pour protester contre la décision du maire. Le doute plane maintenant sur les célébrations dominicales en extérieur prévues dans de nombreux autres villages français chaque été.

Une solution en passe d’être trouvée

Il faut croire que la mobilisation du curé et ses paroissiens a payé. Ce jour-même, jeudi 25 juin, la mairie du Lavandou a publié un communiqué dans lequel elle assure que le père Joseph et Gil Bernardi "ont trouvé ensemble, entre gens de bonne volonté et de dialogue amical, une solution susceptible de rétablir un climat de paix et toute la sérénité autour des offices en plein air, durant l’été". Aucun indice cependant n’est avancé quant aux détails de cette "solution". 

Tags:
laicite
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Relique de Jean Paul II, Sanctuaire de la Divine Miséricorde Gallardon
Marzena Devoud
Où se trouvent les reliques de saint Jean Paul II en France ?
2
The Agonie of the garden
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
La dernière prière de Jésus
3
Camille Dalmas
Cinq choses à savoir sur le nouveau ministère laïc de Catéchiste
4
Mgr André Joseph Léonard
Que penser des expériences de mort imminente ?
5
PRAY
Mathilde de Robien
Les cinq étapes indispensables d’une prière réussie
6
Isabelle du Ché
Cultiver les dons de l’Esprit saint au quotidien : le don de sage...
7
Agnès Pinard Legry
Le coup de bluff qui a sauvé Notre-Dame des Victoires il y a 150 ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement