Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 30 mai |
Sainte Jeanne d'Arc
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Plus de 10 millions d’euros consacrés par l’AED aux réfugiés entre 2014 et 2015

Arthur Herlin - publié le 20/06/15

Depuis 1945, jamais le nombre de réfugiés dans le monde n'a été aussi élevé.. et jamais la contribution de l'Aide à l'Église en détresse n'a été aussi forte !

En ce 20 juin, à l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés, l'heure est au bilan pour l'Aide à l'Église en détresse (AED). Il faut dire que l'année 2014 aura été particulièrement touchée par les conflits de grande envergure : Syrie, Irak, Soudan du Sud, Libye, République démocratique du Congo, Nigeria, mais aussi Ukraine. Et chaque théâtre entraîne son lot de milliers de réfugiés, voire parfois de millions. Ils étaient déjà 45,2 millions en 2012. Ils ne sont désormais pas moins de 59 millions de personnes à errer sur la planète, un record. L'année 2014 a particulièrement difficile : en un an, ce sont en effet, chaque jour, 40 000 réfugiés de plus qui ont été contraints à leur tour de fuir leur propre maison. Ils sont actuellement 19 millions de déplacés, dont la moitié sont encore des enfants, à avoir traversé la frontière de leur pays d'origine.

"Le nombre de réfugiés va exploser dans les années à venir"

Des chiffres inquiétants qui ont nécessité l'implication massive de l'AED : soupes populaires et soins médicaux en Ukraine ; aides d’urgence (médicaments, nourriture, tentes…) et un soutien à long terme (scolarisation des enfants, logements plus décents, formation des séminaristes…) pour les quelque 12,2 millions de réfugiés victimes de l'autoproclamé État islamique ; des dizaines de milliers d'euros de vêtements, d'abris, de nourriture et de médicaments pour les populations fuyant le fléau Boko Haram. Au total, entre janvier 2014 et juin 2015, l’AED a consacré plus de 10 millions d’euros aux réfugiés. Au regard de l'extrême instabilité qui continue de régner dans certaines zones du globe, cet engagement considérable de la fondation n'est pas prêt de diminuer car, selon son directeur Marc Fromager, "avec la poursuite de la guerre au Moyen-Orient et la crise des migrants en Méditerranée, pour ne citer que ces deux cas, il est plus que probable que le nombre de réfugiés va exploser dans les années à venir".

Tags:
AEDVatican
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement