Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Scandale de la Fifa : le Vatican refuse l’argent de la corruption

© Wael / Aleteia
Partager

Suite à l’enquête pour corruption lancée le mois dernier contre des fonctionnaires de la Fifa, le Vatican a annoncé prendre ses distances avec la Fédération d’Amérique du Sud (CONMEBOL) et renoncer à ses dons.

Les anciens présidents de la Fédération de football d’Amérique du Sud (CONMEBOL), Nicolas Leoz et Eugenio Figueredo, font partie des personnes interrogées dans le scandale de corruption présumée de certains membres de la Fifa. Or, le 21 avril dernier, la fédération avait signé, en présence du pape François, au Vatican, un accord selon lequel, pour chaque but marqué pendant les matchs de la 44e Copa America (11 juin-13 juillet) organisée au Chili, CONMEBOL ferait don de 10 000 dollars à Scholas Occurrentes. Lancé par le pape François, sous l’égide de l’Académie pontificale des sciences, ce projet éducatif utilise la technologie, l’art et le sport pour promouvoir l’intégration sociale et la culture de la rencontre.

Les dirigeants de Scholas Occurrentes ont décidé qu’ils n’accepteraient pas ces fonds tant que l’enquête judiciaire en cours ne serait pas achevée : "Nous réaffirmons la mission qui nous a été confiée par le pape François de semer des valeurs dans le football et dans le sport en général".

Sept personnalités du football ont été arrêtées en Suisse le 27 mai, dans le cadre de cette enquête pour corruption, menée par les États-Unis contre des fonctionnaires de la Fifa.