Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 25 septembre |
Saint Firmin
home iconActualités
line break icon

Nicolas Hulot : « Cette encyclique donne à l’écologie ses lettres de noblesse »

DR / Aleteia

Nicolas Hulot

Judikael Hirel - Publié le 18/06/15

L’envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète partage son regard laïque sur l’encyclique "Loué sois-Tu" du pape François.

"Un texte puissant et éclairant, et un renfort inespéré." C’est ce que juge Nicolas Hulot, l’ex-présentateur vedette d’Ushuaïa, aujourd’hui chargé de représenter la France sur les questions d’écologie et de préparer le prochain sommet de Paris.

Sacraliser l’enjeu

"Sans jeu de mot, ce texte a une première vertu, estime le spécialiste : il sacralise l’enjeu écologique et donne à l’écologie ses lettres de noblesse. Il place définitivement l’enjeu écologique comme un enjeu majeur. On avait besoin de cela, de rappeler que la préoccupation commune, c’est bien l’avenir de l’homme, de la condition humaine, des hommes d’aujourd’hui et de demain. Quand j’ai engagé le dialogue au début de ma mission avec les différentes religions et auprès du Vatican, certains se sont demandés si j’étais si désespéré que je cherchais un miracle. Je dois reconnaître que je suis preneur !"

Du courage et de l’honnêteté

Pour Nicolas Hulot, au fil des 192 pages de cette encyclique, "le Saint-Père exhorte les responsables politiques, et chacun d’entre nous, au courage et à l’honnêteté. Du courage, nous en aurons besoin, car il y a tout un modèle à revisiter. Et l’honnêteté de ne pas fuir la réalité. Cette encyclique nous invite à entrer dans une nouvelle ère de responsabilité. Je pense que cette notion-là est essentielle. Cet appel arrive à un moment particulier, celui où 196 pays réunis à Paris vont transformer les mots en intentions et les intentions en actions. Si nous savons saisir cette opportunité, la famille humaine peut se retrouver. À condition de passer d’un modèle économique de compétition à un modèle de coopération. J’accueille le soutien de ce texte puissant, exigeant, dans ce moment déterminant, où rien n’est acquis, comme une contribution inespérée et magnifique".

Une véritable feuille de route

Selon Nicolas Hulot, "dans ce texte, on retrouve des valeurs et des principes qui font sens. J’ai toujours plaidé pour une approche de l’écologie holistique. Je vois et je lis cette encyclique d’abord comme une feuille de route, jalonnée d’un certain nombre de principes et de valeurs dont, sans s’en apercevoir, l’humanité s’est éloignée et débarrassée au fil du temps. Ce texte nous invite à ne pas simplement focaliser l’attention sur les effets, mais à en comprendre les causes. Il invite aussi à un dialogue entre spirituel, science, économie, politique. Je pense que ce temps de pause que nous propose ce document dans un monde précipité, qui agit par réaction, est toujours sans jeu de mot providentiel."

Pas une impasse, mais un compte à rebours

Pour autant, l’envoyé spécial de la France reconnaît lui-même que la tâche est difficile : "Chez mes interlocuteurs politiques, que je rencontre depuis trois ans, le verrou le plus difficile est que chacun aborde cet enjeu planétaire par le prisme de l’intérêt national voire personnel, au moment où il faudrait se doter d’un état d’esprit universel".

Mais cette encyclique est aussi un appel à glorifier, apprécier la beauté et la richesse de ce qui est : "Effectivement, il y a dans ce texte une vision très positive et enthousiaste. Il ne dit pas du tout que nous sommes dans une impasse, mais il nous rappelle que le temps est compté. Je prends cela comme un renfort et une aide inattendus, car les mots du Pape résonnent au-delà de la communauté des croyants. C’est un ambassadeur inespéré, et une forme de résistance au fatalisme. C’est bien la famille humaine qui est au pied du mur. Le Pape confirme-là que l’enjeu climatique est la pierre angulaire de la justice sociale et de la dignité humaine. Ce n’est pas un texte qui amène à la culpabilité mais à la responsabilité".

Tags:
Écologieenvironnementlaudato siPape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Pour François, Traditionis custodes rétablit les « véritables int...
2
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
3
Dressing Club
Marzena Devoud
Le Dressing Club, la meilleure adresse pour dénicher sa robe de m...
4
Mathilde de Robien
Médecins et intellectuels dénoncent l’idéologie de l’autodétermin...
5
WEB2-COUVENT-MARCASSU-CORSE-Stephanie-Eveilleau.jpg
Raphaëlle Coquebert
Mission Patrimoine : derrière les murs de Marcassu, une communaut...
6
HOUELLEBECQ
Henri Quantin
La pilule de Benoît XVI et la pilule de Houellebecq
7
MEDITATION
Laurent Ottavi
La méditation, une foi de substitution ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement