Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 15 juin |
Sainte Germaine Cousin
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Pérou : L’Église récompensée pour l’efficacité de ses campagnes pro-vie

A Peruvian family

Guillermo Barrios del Valle / Flickr CC

Isabelle Cousturié ✝ - publié le 16/06/15

L’archevêque de Lima, le cardinal Juan Luis Cipriani, a reçu le prix Effie Award 2015.

En mars 2015, les Péruviens sont entrés dans l’histoire en réalisant probablement la plus grande manifestation “pour la vie” de toute l’histoire de l’Amérique latine, avec la participation de plus d’un demi-million de personnes – jeunes, adultes, femmes enceintes et enfants – marchant derrière l’archevêque de Lima, le cardinal Juan Luis Cipriani Thorne, réputé pour ses fortes prises de position contre l’avortement. “Nous sommes un Pérou qui défend la vie, le mariage et la famille”, est le leitmotiv du cardinal Cipriani qui vient de recevoir le prix Effie Award 2015 pour la qualité et l’efficacité de ses campagnes de communication sur “un événement et un sujet aussi délicat”. “L’Église de Lima montre une fois de plus son ouverture aux nouvelles technologies pour la diffusion de son message pastoral”, lit-on sur le site Internet de l’archidiocèse en commentant la remise du prix, le 9 juin dernier au Grand théâtre national.

Au Pérou, “le droit à la vie depuis sa conception jusqu’à sa mort naturelle” est protégé par la Constitution, le Code civil, le Code de l’enfance et de l’adolescence, et par la Convention américaine relative aux droits de l’homme. Grand nombre d’analystes estiment qu’une réaction populaire comme celle qui a eu lieu durant les marches pour la vie à Lima mais également dans d’autres villes du pays, a ralenti certains politiques dans leur intention d’ouvrir la porte à l’avortement au Pérou. Début juin, la Chambre des représentants a rejeté le projet de dépénalisation de l’avortement en cas de viol, proposé par des organisations féministes.

Les mouvements pro-vie du Pérou ont pris conscience de la nécessité d’agir et de s’organiser en 2009, quand le pays a légalisé la pilule du lendemain, une pilule aux effets abortifs. En 2013, la Marche pour la vie péruvienne avait attiré plus de 100 000 personnes, 300 000 en 2014, et dépassé de loin leurs attentes en 2015 avec 200 000 de plus. Parmi les manifestants, également des personnalités de la politique péruvienne, des musiciens populaires et des personnalités du monde culturel.

Tags:
AvortementMarche pour la vieperou
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement